Fêtes de Noël : les ostréiculteurs, cibles des voleurs

À l'approche des fêtes de fin d'année, les produits d'exception sont généralement très prisés des voleurs. Dans le Morbihan, plus de quatre tonnes d'huîtres ont été dérobées dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 décembre.

France 2

Les voleurs n'ont laissé derrière eux que des tiroirs saccagés. À Baden, dans le Morbihan, 4,5 tonnes d'huîtres ont été dérobées à un ostréiculteur dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 décembre. En pleine saison, les bassins de stockage sont remplis de coquillages. L'ostréiculteur dit avoir perdu 17 000 euros de chiffre d'affaires. Chaque année, plusieurs dizaines de tonnes d'huîtres sont dérobées. Alors les forces de l'ordre patrouillent, y compris à dos de cheval, pour surveiller les bassins. Dans la Manche, les gendarmes utilisent également des drones pour surveiller les parcs à huîtres.

Des caméras aux abords des hangars

Côté ostréiculteurs, de nombreux hangars sont désormais équipés de caméras de vidéosurveillance. Certains vont même jusqu'à utiliser des leurres géolocalisables cachés dans les poches pour traquer les voleurs. Pour beaucoup de professionnels du secteur, le vol en grande quantité ne peut être que le fait d'un concurrent. 

Le JT
Les autres sujets du JT
De 2008 à 2013, la production d\'huîtres a chuté de 60%. Dans le même temps, les prix ont doublé.
De 2008 à 2013, la production d'huîtres a chuté de 60%. Dans le même temps, les prix ont doublé. (ROBERT HARDING / AFP)