En Alsace, un couple transforme les boîtes à chaussures en colis de Noël pour les plus démunis

Une belle solution pour offrir un peu d'esprit des fêtes autour de soi… Ces boites que tout le monde peut remplir avec cinq objets sont distribuées pour Noël aux plus démunis assortis d’un petit mot. #IlsOntLaSolution

Vous connaissez le mythe de la citrouille qui se transforme en carrosse de princesse ? Eh bien voici celui de la boîte à chaussures qui se transforme en présent de Noël. Sauf que là, il ne s’agit pas d’un mythe d’un conte adapté au cinéma par Disney, mais d’une réalité imaginée par Pascaline et Alain Descaux.

Le concept est simple mais colle parfaitement à l’esprit de Noël. Tous les volontaires remplissent une boîte avec cinq objets. Un mot doux, un vêtement chaud, de la nourriture, un jouet, des produits de beauté, tout est possible. La boîte est ensuite distribuée à une personne démunie à travers un point de collecte.

L’initiative d’un jeune couple de Wasselonne dans le Bas-Rhin s’est propagée partout en France. La magie d’Internet a rejoint celle de Noël. "Ça ramène à l’humain. On se sent forcément moins seul quand on a quelqu’un qui pense à nous", explique Pascaline Descaux.

1 300 colis déjà collectés

Elle et son conjoint ont lancé le projet il y a quelques jours. Ils comptent déjà 1 300 colis et 70 points de distribution. "Les premiers jours, on recevait entre 200 et 300 messages quotidiens. On est passé à 100 000 personnes qui ont été touchées par les publications sur Facebook. Le téléphone sonnait dans tous les sens", décrit Alain Descaux.

Dans cette chocolaterie, le plaisir des participants à cette chaîne de solidarité est indéniable. "On voit leur bonheur même à travers leurs masques, constate la commerçante Céline Mathis-Antoni. Et nous de savoir qu’on est ce petit trait d’union entre les deux nous procurent aussi beaucoup de bonheur".

Les associations caritatives se chargeront de distribuer ces cadeaux début décembre.

Les colis seront regroupés à travers 70 points de collecte et distribués par des associations.
Les colis seront regroupés à travers 70 points de collecte et distribués par des associations. (FRANCE 3)