Édouard Philippe propose une prime exceptionnelle pour les salariés

Édouard Philippe a lancé l'idée d'une prime exceptionnelle défiscalisée pour les salariés. Les entreprises sont-elles prêtes à faire un geste ?

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mercredi 5 décembre, le Premier ministre a annoncé à l'Assemblée nationale être prêt à la mise en place d'une prime de pouvoir d'achat défiscalisée. La prime n'aurait rien d'obligatoire. Les entreprises qui le veulent et qui le peuvent verseraient, à titre exceptionnel, une certaine somme à leurs salariés. Il n'y a aucune piste quant au montant ou à la fréquence de cette prime. Seule certitude : ce coup de pouce serait exonéré de cotisations patronales et les salariés, eux, ne seraient pas imposés sur ce revenu.

Des patrons favorables

Les patrons, a priori, n'y sont pas réticents. "Cela diminue le bénéfice de l'entreprise, mais néanmoins il vaut beaucoup mieux pour nous (...) d'avoir la liberté de donner cette prime plutôt que, par exemple, d'augmenter la totalité des salaires", explique Alain Griset, président de l'U2P. Du côté du Medef, le principal syndicat patronal, on est favorable à cette mesure à condition que les entreprises n'y soient pas contraintes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, le 4 décembre 2018, devant l\'Assemblée nationale. 
Edouard Philippe, le 4 décembre 2018, devant l'Assemblée nationale.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)