Colis : quels sont vos droits quand un produit est abîmé, non conforme ou en retard ?

Sur le plateau du 13 Heures, le journaliste Julien Duponchel informe sur la marche à suivre si le colis que vous avez commandé pour Noël n'est pas conforme, abîmé ou livré en retard.

FRANCE 2

Les Français sont nombreux à se faire livrer des colis en ce mois de décembre, à quelques jours des fêtes de Noël. Si une fois arrivé chez vous, le colis que vous avez commandé est abîmé, quels sont vos droits ? "Il faut le refuser, bien évidemment. Si vous constatez la dégradation de ce colis, indiquez sur le bon assigné tous les problèmes constatés et demandez à votre livreur de retourner votre commande au vendeur", indique le journaliste Julien Duponchel sur le plateau de France 2.

Les retours de colis le plus souvent à la charge du vendeur

Si le produit reçu ne correspond pas à ce qui a été commandé, "contactez également votre vendeur. C'est lui qui doit organiser et payer le retour du produit", ajoute-t-il. Si vous n'avez finalement plus envie du produit commandé, "vous avez 14 jours après la réception de votre produit pour le renvoyer. Les frais de retour, cette fois-ci, peuvent être à votre charge. Le vendeur a ensuite 14 jours supplémentaires pour procéder au remboursement de votre achat", poursuit le journaliste.

Dans le cas où votre achat ne vous est pas livré à temps, "le vendeur est obligé de respecter la date de livraison promise à l'achat. Si on vous indique entre le 24 décembre et le 1er janvier, libre à vous d'accepter avec ces modalités et de prendre éventuellement un risque. En revanche, s'il s'est engagé à vous livrer avant Noël et que ce n'est pas le cas, vous pouvez exiger un geste commercial pour le retard ou tout simplement annuler la commande et demander un remboursement. Dans tous les cas, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour indiquer votre mécontentement", conclut-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour l’instant, le textile est un tout petit marché pour le géant américain Amazon et ne représente qu\'à peine 7% des ventes.
Pour l’instant, le textile est un tout petit marché pour le géant américain Amazon et ne représente qu'à peine 7% des ventes. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)