Boxing Day en Angleterre : un "deuxième Noël" pour les amateurs de football

La tradition remonte au XIXe siècle et permet aux fans de suivre leur équipe préférée pendant les fêtes de fin d'année. 

Le stade de Wembley à Londres, le 25 décembre 2018.
Le stade de Wembley à Londres, le 25 décembre 2018. (CÉCILIA ARBONA / RADIOFRANCE)

Pas de trêve outre-Manche pour les footballeurs, c'est le Boxing Day. Une tradition très britannique qui permet aux fans de suivre leur équipe preferée pendant les fêtes de fin d'année. Mercredi 26 décembre, la 19e journée de Premiere League propose neuf matchs, le leader Liverpool reçoit Newcastle, son dauphin Manchester City se déplace à Leicester.

Au Corner House, pub typique en briques rouges, la patronne Phillis annonce qu'elle sera dans les tribunes mercredi avec sa tenue des Lillywhites, le maillot de Tottenham. Mais certains clients soutiennent d'autres clubs, et d'ailleurs l'important n'est pas là.

Les neuf matchs du jour doivent être savourés comme un spectacle, un partage, une récréation, un deuxième NoëlUn supporter de Manchester Unitedà franceinfo

Une atmosphère particulière

"C'est un jour purement familial", explique-t-il. "Les gens viennent tous ensemble et partagent un match de football, la tradition veut que l'on pratique des tarifs très bas, à destination des enfants, car personne ne travaille. Il y a une atmosphère particulière qui change des matchs du dimanche, ajoute-t-il. Il y a vraiment de bonnes vibrations, on prend un verre tranquillement sans se préoccuper de savoir si on aura la tête à l'endroit le lendemain matin".

The Corner House, à Londres, le 25 décembre 2018.
The Corner House, à Londres, le 25 décembre 2018. (CÉCILIA ARBONA / RADIO FRANCE)

Le 3e au classement Tottenham affronte Bournemouth à Wembley, pour cause de reconstruction du stade hisorique de White Hart Lane.

Tottenham, le chouchou

Un exil qui réussit plutôt bien à Tottenham puisque cette enceinte est d'habitude réservée à la sélection d'Angleterre. "C'est très populaire à Wembley, il y a des fans de Tottenham et des fans de l'Angleterre et ils partagent la même passion", explique un supporter d'Arsenal, rival direct de Tottenham. Cette dernière équipe apparaît comme le chouchou, et profite donc en ce moment d'un écrin de 90 000 places qui ne lui appartient pas. "Ce n'est pas à eux, ils vont avoir leur stade tout neuf l'an prochain et Wembley sera libre. Je ne les soutiens pas", affirme un supporter de Chelsea.

Selon une légende, pour le Boxing Day, certains maris se découvriraient une passion subite pour le football, juste pour être dispensés de corvée de vaisselle, et échapper à une interminable après-midi à discuter avec la belle famille. 

Le "Boxing day" à Londres : le reportage de Cécilia Arbona.
--'--
--'--