Cet article date de plus de six ans.

Le vélorail du Doux pour découvrir l'Ardèche

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une idée de balade dans les gorges du Doux : faire du vélorail.

À Boucieu-le-Roi, des rails étaient installés dans la vallée, mais plus aucun train de voyageurs n'y passait, alors on a décidé d'installer des drôles de vélos à quatre roues. Le voyage se fait à l'huile de coude ou de genoux, mais le retour est plus reposant : en autorail.
À l'image des coccinelles, les vélorails du Doux, des véhicules un peu énigmatiques dans un panorama bucolique. Pour les vacances, ces grands-parents ont fait la surprise à leurs deux petits-enfants.

10 kilomètres par heure

12 kilomètres de voies sur une ligne construite à la fin du XIXe siècle, à flanc de montagne. Une heure de trajet environ, une heure d'efforts aussi. À mi-parcours c'est la pause pour la photo souvenir, mais aussi pour changer les pilotes. "Très belle expérience en famille, avec le soleil", raconte une mère, au micro de France 2.
Vitesse moyenne : 10 kilomètres par heure et des pointes à 25 en descente. À l'arrivée, c'est un autorail de 1938 qui attend les voyageurs pour les ramener au point de départ.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.