Google gère votre vie numérique post-mortem

Les internautes peuvent désormais décider de ce que doivent devenir leurs données lorsqu'ils seront décédés. 

Google a lancé le 11 avril 2013 son \"gestionnaire de compte inactif\". 
Google a lancé le 11 avril 2013 son "gestionnaire de compte inactif".  (GOOGLE / FRANCETV INFO)

Que restera-t-il de vous sur internet après votre mort ? Google a annoncé, jeudi 11 avril, une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de ses services en ligne de décider ce que doivent devenir les données qu'ils y ont stockées quand ils seront décédés.

"Aujourd'hui, nous lançons une nouvelle fonction qui rend plus facile de dire à Google ce que vous voulez faire de vos actifs numériques si vous mourrez ou ne pouvez plus utiliser votre compte, explique le géant de l'internet. Nous espérons que cette nouvelle fonction vous permettra de préparer votre vie numérique après la mort, d'une manière qui protège votre vie privée et votre sécurité."

Un testament numérique

La nouvelle fonction, baptisée "gestionnaire de compte inactif", est incorporée à la page des paramètres d'une série de services de Google, comme la messagerie Gmail, le service de vidéo YouTube, les albums photos Picasa, le réseau social Google+, ou le service de stockage et de partage de fichiers Drive.

Les utilisateurs peuvent y décider de l'avenir des données contenues sur leurs comptes si ces derniers deviennent inactifs. L'internaute peut par exemple décider que ses données soient détruites après trois, six ou douze mois d'inactivité. Ou choisir quelqu'un de confiance pour recevoir ces données. Une sorte de testament numérique, en somme.