A peine commercialisé, le nouvel iPhone 5 déjà piraté

Des hackers ont réussi à tromper le système de reconnaissance digitale du smartphone. 

Une cliente exhibe le nouvel iPhone 5S après l\'avoir acheté le 20 septembre 2013, à Tokyo (Japon). 
Une cliente exhibe le nouvel iPhone 5S après l'avoir acheté le 20 septembre 2013, à Tokyo (Japon).  (TORU HANAI / REUTERS)

Pas besoin de couper le doigt de son propriétaire : pour déverrouiller un autre iPhone 5S que le vôtre présentant la technologie TouchID, il vous suffira d'une bonne photo. Des pirates informatiques allemands ont en effet réussi à déjouer le système de reconnaissance digitale du nouvel iPhone 5S, relaie France Info, lundi 23 septembre. A peine commercialisé, le smartphone a été mis entre les mains du Chaos Computer Club, un important groupe de hackers en Europe. 

Ils expliquent leur méthode sur leur site internet (en anglais). Ils sont en fait partis d'une photographie d'un doigt, dont ils ont exploité l'empreinte. A partir de cette image haute résolution, ils ont fabriqué une fausse peau en latex, qui reproduit à l'identique l'empreinte originale. Grâce à cette fine pellicule, ils ont réussi à déverrouiller l'iPhone, comme montré dans cette vidéo. "Cela démontre une nouvelle fois que les technologies biométriques liées aux empreintes digitales ne sont pas adaptées au contrôle des accès et devraient être évitées", concluent les hackers.