Fenêtre sur le palais du facteur Cheval

France 3 s'est replongée dans l'histoire de Joseph-Ferdinand Cheval, un facteur qui a passé 33 ans de sa vie a construire son propre palais dans la Drôme au XIXe siècle.

FRANCE 3

Cela faisait un demi-siècle que l'édifice était en rénovation. Le palais du facteur Cheval dans la Drôme est enfin terminé. Ce symbole architectural classé monument historique par André Malraux, au titre de "l'Art naïf", avait été bâti par un seul homme, Joseph-Ferdinand Cheval, facteur de métier, qui a passé 33 ans de sa vie à faire son propre palais.

Un homme et son œuvre mystérieuse

Baroque, chaotique, kitsch, ce monstre du XIXe siècle a quelque chose d'étrange. On y trouve des figures allégoriques et des phrases philosophiques, sur 26 mètres de long et 12 de haut, qui rendent encore plus impensable le travail du facteur Cheval. C'est un palais qui interroge celui qui l'observe, par sa diversité artistique et aussi par le mystère qui entoure son auteur.

Entre 1879 et 1912, Joseph-Ferdinand Cheval a ramassé des tonnes de pierre en ramassant le courrier, et chaque soir il bâtissait son monument.

Le JT
Les autres sujets du JT