Allocation de rentrée scolaire : Les familles "sont de plus en plus pauvres", déplore la Confédération syndicale des familles

Alors que l'allocation de rentrée scolaire est versée ce mardi à quelque 3 millions de foyers, le coût total des dépenses liées à la rentrée a augmenté, explique la chargée des missions "éducation" de la Confédération syndicale des familles.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une enfant choisit des fournitures scolaires dans un supermarché de Valence (Drôme), le 23 août 2019, avant la rentrée des classes. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

"Les familles font plus attention parce qu'elles sont de plus en plus pauvres" , affirme sur franceinfo Charlotte Barre, chargée des missions "éducation" à la Confédération syndicale des familles (CSF) mardi 17 août. L'allocation de rentrée scolaire est versée à près de 3 millions de foyers ce mardi.

franceinfo : Cette allocation de rentrée scolaire est-elle essentielle ?

Oui bien sûr, c'est essentiel les allocations de rentrée scolaire, ça ne couvre pas forcément la totalité du coût de la rentrée de septembre. Ce coût est variable d'un niveau à l'autre : par exemple en cours moyen, CM1, CM2, il est de 239 euros, alors qu'en seconde bac pro industrielle, il peut être jusqu'à environ 700 euros. Le coût augmente très légèrement par rapport à l'année dernière, de 0,75%. Par ailleurs, les équipements sportifs sont beaucoup plus chers et les fournitures scolaires sont en légère baisse.

Cette allocation concerne les ménages les plus pauvres, la crise du Covid-19 a-t-elle aggravé la situation ?

La crise a aggravé la précarité des plus pauvres. Il y a eu des dépenses supplémentaires, au-delà de la scolarité, avec plus de dépenses au niveau de l'alimentation. Nos chiffres montrent que beaucoup de fournitures scolaires ont été utilisées d'une année sur l'autre. Les familles font plus attention parce qu'elles sont de plus en plus pauvres et elles ont de plus en plus de difficultés financières. Les familles ont investi dans le numérique, il y a le coût du masque, ça représente des dépenses supplémentaires et pourtant en 2021, il n'y a pas cette prime de 100 euros de l'allocation. On le regrette parce qu'on est encore dans des années compliquées.

Le montant de l'allocation de rentrée est de 370 euros pour les 6-10 ans, 390 euros pour les 11-14 ans, 404 euros pour les 15-18 ans. Souhaiteriez-vous qu'elle soit revalorisée ?

On souhaite que les fournitures scolaires soient gratuites, mais sinon on veut que l'allocation de rentrée scolaire soit revalorisée, que plus de familles puissent en bénéficier, et qu'elle prenne en compte le niveau scolaire et non l'âge, car ça veut dire que si on est redoublant, on ne bénéficie plus de l'allocation. L'école est obligatoire à partir de trois ans, mais il n'y a pas d'allocation de trois à six ans. On reçoit certaines listes en école maternelle. Ça représente peut-être un coût moindre que les autres niveaux scolaires, mais tout de même.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rentrée

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.