Canicule : les fortes températures devraient durer

La canicule qui sévit en France ces derniers jours devrait s'étendre sur la première moitié du mois d'août. Les spécialistes estiment néanmoins qu'elle sera moins intense qu'en 2003.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Un soleil éclatant dans un ciel sans nuage, dès les premières heures de la matinée. À Nîmes (Gard), alors que les températures avoisinent les 40 degrés, les 10 premiers jours du mois d’août s'annoncent très chauds. À l'ombre des ruelles ou près des points d'eau, tout le monde se rafraîchit comme il le peut. Le thermomètre ne descendra pas en dessous de 38 degrés en journée avant le lundi 6 août. À Strasbourg (Bas-Rhin), les températures maximales oscilleront entre 33 et 36 degrés, elles varieront entre 34 et 38 pour Grenoble (Isère).

Le mauvais souvenir de 2003

Ces températures rappellent la canicule de 2003, mais la vague de chaleur de cette année devrait être moins intense. En 2003, année noire, plus de 19 000 personnes avaient perdu la vie à cause de la chaleur, principalement des personnes âgées. Le gouvernement refuse de revivre une nouvelle catastrophe, les établissements sont mieux préparés. Un clip de prévention sera diffusé six fois par jour sur les radios et les chaines de télévision. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)