Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Une journaliste "un peu embrumée" pendant un reportage sur le cannabis

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Une reporter américaine de la chaîne CNN a confié avoir ressenti les effets de la marijuana, au cours de son enquête dans le Colorado, où la consommation de cette drogue est désormais légale.

Ce sont les risques du métiers. Randi Kaye, une correspondante de la chaîne américaine CNN, a, bien malgré elle, testé les effets du cannabis sur son organisme. La journaliste a vécu cette expérience au cours de son reportage dans le Colorado, un Etat de l'ouest des Etats-Unis où, depuis le 1er janvier, les adeptes de marijuana peuvent en consommer légalement à des fins récréatives. Elle a raconté en détail au célèbre présentateur Anderson Cooper, qui l'interrogeait après la diffusion de son sujet, les sensations qu'elle a éprouvées.

Pour les besoins de son enquête, elle a fait, a-t-elle dit, "des recherches très approfondies". Notamment au cours d'une séquence tournée dans une limousine avec des consommateurs de cannabis, habitués à en fumer depuis des dizaines d'années. "Ils ont passé un très bon moment", a-t-elle expliqué. "Personne n'avait jamais vu d'aussi gros joints." Dans la voiture, "il y avait beaucoup de fumée", a-t-elle précisé.

"Je crois que j'ai besoin de rentrer à la maison"

Le résultat ne s'est pas fait attendre. "Mon cerveau étais un peu embrumé. Je n'arrivais pas à penser correctement. Je n'arrivais plus à me rappeler certaines des questions que je voulais poser. Cela ne m'était jamais arrivé sur le terrain. Je commençais à trouver les choses très drôles, bien plus que d'habitude", a décrit la journaliste. 

"Je crois que j'ai besoin de rentrer à la maison", a-t-elle conclu, avant de partir dans un grand éclat de rire. Et le présentateur de lui donner un conseil : "Lavez vos vêtements, avant de passer les portiques de sécurité à l'aéroport. On ne sait jamais avec toute cette fumée."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.