VIDEO. Pérou : une larve de mouche retirée de l'œil d'un garçon avec du basilic

Le jeune garçon de 16 ans souffrait d'une inflammation de l'œil depuis quatre semaines.

TRENDING NOW / YOUTUBE

Il avait la larve à l'œil. Les médecins d'un hôpital de Lima (Pérou) sont parvenus à retirer une larve de mouche qui s'était logée dans l'œil gauche d'un jeune péruvien sans utiliser le moindre instrument chirurgical. Il ont, en effet pratiqué cette intervention grâce à des feuilles de basilic.

"Nous étions stupéfaits car c'est assez incroyable d'avoir pu retirer la larve sans réaliser aucune chirurgie", a raconté à l'AFP la docteure Carolina Marchena, membre de l'équipe de médecins ayant soigné l'adolescent. "L'opération" a été filmée et publiée sur YouTube au mois de mai.

Le ver "cherchait à se cacher" 

"En frottant du basilic près de l’œil, nous avons constaté que le ver sortait la tête [du site de l’infection], a ajouté le médecin sur le site du ministère de la Santé péruvien. Nous avons disposé des feuilles de basilic autour du cou du patient, et avons frotté les feuilles de sorte que l'odeur soit particulièrement intense." Cela a immédiatement fait sortir le ver. "Mais il fut difficile à extraire, car il cherchait à se cacher. Lorsque nous l’avons saisi avec une pince, il y avait une résistance assez importante", a assuré Carolina Marchena.

Le jeune garçon, âgé de 16 ans et vivant en milieu rural, avait voyagé depuis sa ville de Pozuzo (centre) jusqu'à l'Institut de la santé de l'enfant, dans la capitale, car il avait la paupière inférieure gauche gonflée, a expliqué mercredi le ministère de la Santé.

Une piqûre de moustique à l'origine du phénomène

Il pensait alors à une simple inflammation, tout comme les médecins de sa ville qui lui avaient prescrit des médicaments, sans succès. A Lima, les professionnels ont découvert qu'une larve de moustique de 3 cm de long s'était installée dans l'œil du patient, où elle vivait apparemment depuis un mois.

Selon les médecins, une simple piqûre du moustique "Dermatobia hominis", présent en zones tropicales, pourrait être à l'origine de ce phénomène inhabituel.

 

Une larve de moustique de trois cm de long retirée de l\'oeil d\'un enfant à Lima au Pérou, mai 2015
Une larve de moustique de trois cm de long retirée de l'oeil d'un enfant à Lima au Pérou, mai 2015