Cet article date de plus de douze ans.

Le zoo de Vincennes fait ses cartons

Le zoo doit transférer ses pensionnaires avant d'entamer sa rénovation complète pour une réouverture prévue en 2013
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les 15 girafes resteront à Vincennes (© France)
Le zoo doit transférer ses pensionnaires avant d'entamer sa rénovation complète pour une réouverture prévue en 2013Le zoo doit transférer ses pensionnaires avant d'entamer sa rénovation complète pour une réouverture prévue en 2013

Les grandes manoeuvres du plus grand parc zoologique de Paris ont débuté en septembre dernier, avec un départ de "la plupart des animaux en France et en Europe et certains primates en Afrique du Sud", a expliqué à l'AFP Delphine Roullet, responsable des mammifères.

Seules exceptions les oiseaux et les 15 girafes, trop délicates à transférer.

Récemment, 21 babouins, 3 antilopes asiatiques, 5 guanacos (genre de lama) et 2 coatis (petit carnivore sud-américain) se sont envolés pour l'Algérie. Le dernier groupe de babouins de Guinée va rejoindre Edimbourg à la fin du mois.

L'affaire s'est avérée plus complexe avec le couple d'hippopotames, dont le transfert a été reporté à octobre: "la femelle était trop énervée. Elle a commencé à plier la caisse et risquait de se blesser", raconte Delphine Roullet, précisant qu'on "ne peut endormir ces animaux sans risque pour eux". "On a trois mois pour les préparer", ajoute-t-elle.

Les girafes elles resteront sur place, protégées dans leur enclos actuel, et pendant toute la durée des travaux prévus jusqu'en 2013. "C'est un groupe socialement très structuré et les animaux sont assez âgés", ajoute la responsable des mammifères.

Prochaines étapes

Très novateur lors de son inauguration en 1934, le zoo qui couvre une superficie de 14,5 hectares, présentait les animaux sur des enrochements de béton armé ou dans des fosses, mais sans barreaux pour les séparer du public. L'ensemble a mal vieilli, la fréquentation a baissé et après des travaux en 2004, l'idée d'une rénovation complète a été lancée.

A la mairie de Paris, propriétaire du terrain, Fabienne Giboudeaux, adjointe (Verts) aux espaces verts, souligne la volonté d'"une vraie démarche environnementale pour ce projet", qui devrait donner lieu à l'automne à la signature d'un partenariat public-privé. "On veut s'inscrire dans le plan climat parisien et dans une démarche écologique exemplaire", a-t-elle souligné, jugeant l'avant-projet "pas assez précis" quant à l'impact environnemental.

Car les objectifs sont clairement déterminés : préserver la biodiversité à travers des espèces en voie de disparition, favoriser un écosystème local à travers arbres et plantes et avoir le "moins d'impact possible sur l'environnement". "Nous ne sommes pas décisionnaires, mais vigilants", ajoute Mme Giboudeaux.

Le dépôt du permis de construire et la présentation à la commission des sites interviendront avant le début des travaux qui pourraient commencer début 2011.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.