"Elisez-moi", un jeu de société pour se lancer dans la course à l'Elysée

Ce jeu de société, qui sortira fin janvier, permet d'incarner un candidat et de partir en campagne, (presque) comme dans la vraie vie.

François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle de 2012, et le président de la République Nicolas Sarkozy, à Egletons (Corrèze), le 27 avril 2011.
François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle de 2012, et le président de la République Nicolas Sarkozy, à Egletons (Corrèze), le 27 avril 2011. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

Une carte "bling bling" qui freine la progression des adversaires, une autre "tâter le cul des vaches" qui permet de gagner des électeurs, une troisième "bravitude" qui fait perdre des intentions de vote... Le jeu de société "Elisez-moi", qui sortira fin janvier, propose de se lancer dans la joute politique entre amis, à coups de cartes improbables. La journaliste Elsa Freyssenet, du quotidien Les Echos, et le concepteur de jeux Mathieu Bayo sont à l'origine de ce jeu qui s'inspire entièrement de déclarations et de faits réels.

Dans "Elisez-moi", on peut choisir son candidat entre 21 "acteurs politiques de ces trente dernières années, ceux qui ont été candidats et ceux qui auraient pu l'être", indiquent les éditions Marabout. Comme lors d'une vraie élection présidentielle, deux candidats sont sélectionnés au terme d'un premier tour sans pitié. Une fois qualifié au second tour, il s'agit de compter ses "alliés" qui aident à répondre aux questions quiz du débat télévisé. La meilleure équipe fait gagner l'élection à son candidat. Un avantage, tout de même, par rapport à la réalité : il ne faut pas attendre cinq ans pour pouvoir à nouveau se présenter.

("Elisez-moi", Ed. Marabout, 15,90 euros, sortie le 25 janvier 2012)