Présidentielle 2022 : un 1er-Mai synonyme de campagne politique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Présidentielle 2022 : un 1er mai également synonyme de campagne pour toutes les forces politiques
France 3
Article rédigé par
H. Capelli, G.-A. Dolz, G. Michel, I. Palmer, France 3 Régions - France 3
France Télévisions

Les traditionnelles manifestations du 1er-Mai ont également été l’occasion pour les forces politiques de tous bords de mener campagne, à moins d’un an de l’élection présidentielle de 2022.

Au quatre coins de la France, les responsables politiques ont profité du 1er-Mai pour mener campagne. À Lille (Nord), Jean-Luc Mélenchon a martelé son discours. "Demain pourrait être lumineux, alors je vous souhaite que le 1er mai 2022, je puisse revenir vous voir comme président de la République ayant rétabli les huit heures de travail, ayant rétabli les 35 heures, ayant rétabli la retraite à 60 ans", a lancé le président du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale. Dans la capitale, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, a mis en avant son programme. "Mettre un coup d’arrêt aux délocalisations et augmenter les salaires, c’est par là que l’on arrivera à redresser le pays", a-t-il rétorqué.

La campagne s’accélère

Yannick Jadot, député européen Europe-Ecologie Les Verts, était de sortie en Savoie : "C’est nous qui allons conserver les emplois dans l’industrie et en créer plein d’autres". Du côté du Rassemblement national, Marine Le Pen a déposé une gerbe devant la statue de Jeanne d’Arc à Paris. "Nous venons de vivre quatre ans de chaos, de désunion, de fragmentation. C’est un mandat de violence", a-t-elle dénoncé. L’électorat des jeunes pourrait être crucial pour tous ces candidats, alors que la campagne pour la présidentielle 2022 s’accélère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 1er-Mai

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.