Cet article date de plus de six ans.

Pourquoi le défilé du 1er-mai n'attire plus ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
1er mai : pourquoi le défilé du 1er mai n'attire plus ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que les cortèges du 1er-mai sont de plus en plus clairsemés, France 2 revient sur ce désamour des Français pour cette tradition.

Une équipe de France 2 a suivi vendredi 1er mai, le cortège de Lille (Nord). Ces dernières années, le traditionnel défilé syndical de la fête du Travail n'attire plus grand monde. "Les gens baissent les bras. Je pense qu'il faut trouver un nouveau moyen de mobiliser les gens, mais comment le faire ? Est-ce qu'on y arrivera ?", s'interroge un militant. "Je viens tous les ans au 1er-mai, je vois très peu de monde, ça ne concerne plus personne", ajoute un autre. Partout en France, c'est la même chose, les cortèges sont clairsemés.

Les défilés ringardisés

On est loin des défilés de 1968, où les rues étaient noires de monde à l'appel de la CGT. En 1972, même constat. Ces dernières années, si les syndicats sont toujours en tête des cortèges, ils défilent désormais chacun dans leur coin. Un effet peau de chagrin que l'on constate dès les années 90. "On a les réseaux sociaux. On sait discuter. On a d'autres formes d'actions, et effectivement, les pancartes, les banderoles, les chants révolutionnaires, tout ça vient de prendre un grand coup de vieux ces dernières années", explique Bernard Vivier, de l'Institut supérieur du travail. D'ailleurs, la CFDT n'organise pas un défilé, mais un rassemblement pour les jeunes ce vendredi. Une façon de dépoussiérer la fête du Travail.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 1er-Mai

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.