Ponts de mai : les entreprises au ralenti

De nombreux ponts sont observés dans les entreprises grâce aux jours fériés du mois de mai. Comment les entreprises s'organisent-elles ?

FRANCE 3

Les ponts du mois de mai nécessitent une certaine organisation au travail. Pour une entreprise de Gonesse (Val-d'Oise) qui livre du matériel bureautique et industriel, il n'y a pas d'autre solution que de s'activer en prévision des jours fériés. Comme les fournisseurs font le pont, il faut changer l'organisation et surtout anticiper. "Il faut faire venir des choses, une, deux ou trois semaines avant. Faire partir des camions un peu plus tôt", explique Laurent El Baze directeur d'exploitation Manutan France.

Un impact économique

Les ponts de mai ont aussi un impact économique. Une société de recouvrement de sept salariés pense perdre 40% de son chiffre d'affaires mensuel. Après mai, il va falloir cravacher. "Tout ce qu'on n'a pas fait au mois de mai, si on veut s'en sortir, il va falloir le rattraper au mois de juin", commente Magali Pailloux, gérante de Gaïa Gestion. Cette année, quatre jours fériés tombent en pleine semaine. L'an prochain, il y en aura trois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cadres à La Défense, près de Paris. Image d\'illustration.
Des cadres à La Défense, près de Paris. Image d'illustration. (MAXPPP)