Paris : intrusion à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière lors du 1er-Mai

Mercredi 1er mai, lors de la fête du Travail, plusieurs dizaines d'individus se sont introduits à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner parle d'une attaque.

FRANCE 3

Sur une vidéo amateur, des manifestants sont exfiltrés par la police. Mercredi 1er mai, à 16 heures, plusieurs dizaines d'individus se sont introduits à hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Ils ont tenté de pénétrer le service de réanimation. Au lendemain de l'intrusion, impossible de connaître les causes exactes de ce repli dans l'établissement.

32 personnes en garde à vue

Sur une autre vidéo amateur tournée à l'intérieur de l'hôpital, les manifestants ne semblent pas faire preuve d'agressivité. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, s'est rendue sur place pour saluer le sang froid du personnel soignant. "Les personnes qui ont fait céder la grille savaient, ou en tout cas ont été informées qu'il s'agissait d'un hôpital", a-t-elle déclaré. Pour les faits commis, 32 personnes ont été placées en garde à vue. Elles pourraient être poursuivies pour intrusion et dégradation volontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de l\'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le 31 juillet 2014.
L'entrée de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le 31 juillet 2014. (IMAGE POINT FR / BSIP / AFP)