Manifestations du 1er-mai : entre alliance politique et revendications, les syndicats sont sur tous les fronts

Publié
Manifestations du 1er mai : entre alliance politique et revendications, les syndicats sont sur tous les fronts
France 2
Article rédigé par
T. Curtet - France 2
France Télévisions

À Paris, le cortège va s’élancer depuis la place la République, dimanche 1er mai. Le journaliste Thierry Curtet est présent sur place. 

Les défilés du dimanche 1er mai se trouvent être très politiques, alors que l’alliance des partis de gauche peinent à se concrétiser en vue des législatives. "Effectivement, Jean-Luc Mélenchon, Olivier Faure, Julien Bayou seront bien du défilé cet après-midi, mais il y assez peu de chances qu’ils défilent côte-à-côte", rapporte le journaliste Thierry Curtet, en direct de la place de la République à Paris. "Pour l’instant, ils ont du mal à se mettre d’accord", poursuit-il.

La priorité au pouvoir d’achat

"Du côté des syndicats, on espère bien aussi faire de ce moment, un moment de revendications sociales et politiques, une semaine après la réélection d’Emmanuel Macron", détaille Thierry Curtet. Leur but est également de s’opposer au passage de l’âge légal de la retraite à 65 ans, une des promesses d’Emmanuel Macron. "Pour les syndicats, il y a une autre urgence, c’est le pouvoir d’achat entamé par la guerre en Ukraine et la crise du Covid", précise le journaliste. Les syndicats ne sont pas satisfaits de la revalorisation du SMIC, entrée en vigueur ce 1er mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.