Manifestations du 1er-Mai : des rassemblements émaillés de violences

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations du 1er-Mai : des rassemblements émaillés de violences
Article rédigé par
A.Hébert, H.Puffeney, A.Gouty, S.Guillemot - franceinfo
France Télévisions

Plusieurs manifestations du 1er-Mai ont été marquées par des affrontements entre des casseurs et des forces de l’ordre. À Paris, plusieurs enseignes ont été saccagées.

Dimanche 1er mai, un peu avant 16 heures dans le XIe arrondissement de Paris, des hommes encagoulés ont fait face aux forces de l’ordre. En marge des manifestations du 1er-Mai, des premiers débordements ont commencé. Dans la capitale, de nombreux affrontements ont eu lieu entre casseurs et policiers. Tirs de gaz lacrymogène, jets de pavés : plusieurs blessés sont à déplorer. Des enseignes, symboles du capitalisme, ont été prises pour cible, à l’image d’une banque ou d’un restaurant McDonalds. Une agence immobilière située Boulevard Voltaire a été saccagée.

Un pompier agressé

Une femme a agressé un pompier qui tentait alors d’éteindre un début d’incendie. Elle lui a notamment donné des coups au visage avant d’être interpellée par les forces de l’ordre. D’autres débordements ont également eu lieu à Nantes (Loire-Atlantique) mais aussi à Rennes (Ille-et-Vilaine) où une contre-manifestation interdite, réunissant l’ultra-gauche et des gilets jaunes, a dégénéré. Les autorités ont dispersé les manifestants à l’aide de canons à eau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.