Manifestations du 1er mai : des enseignes saccagées à Paris

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations du 1er mai : des enseignes saccagées à Paris
France 2
Article rédigé par
J. Vitaline, L. Berbey, H. Puffeney, S. Béchir, M. Barrois, A. Gouty, S. Guillemot, D. Tanchereau, L. Comiot, V. Lejeune - France 2
France Télévisions

Dimanche 1er mai, des violences ont émaillé les cortèges, en particulier à Paris. Plusieurs entreprises ont par exemple été saccagées en marge de la manifestation parisienne. 

Dimanche 1er mai, les vitrines d'un fast-food du 11e arrondissement ont été vandalisées par des casseurs. Dans ce quartier, certaines devantures sont désormais défigurées, violemment attaquées en marge du cortège qui a défilé dimanche. Lundi, le nettoyage des débris a continué et les commerces organisent maintenant les réparations.

"C'était lamentable"

Une agence immobilière située sur le boulevard Voltaire, dans le 11e arrondissement, a par exemple été saccagée dimanche, prise pour cible par plusieurs personnes. Le mobilier a été renversé et jeté sur les trottoirs. Une catastrophe pour les propriétaires. "Ils ont cassé des bureaux, dehors, on a retrouvé un petit bout du photocopieur. Des écrans cassés, des disques durs... C'était lamentable", déplore le directeur de l'agence, Marc Cohen. La manifestation parisienne a également été marquée par des affrontements et par l'agression d'un pompier. Une femme en casque orange, proche du mouvement antivax et des gilets jaunes, s'est ainsi présentée comme militante secouriste avant de lui asséner plusieurs coups, alors qu'il tentait d'éteindre un incendie. Sa garde à vue a été prolongée jusqu'à mardi. Enfin, 54 autres personnes ont été interpellées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.