Fête du Travail : campagne électorale, manifestations... Un 1er-Mai très politique

En ce 1er-Mai, Emmanuel Macron et Marine Le Pen vont s'affronter par meetings interposés en début d'après-midi. Auparavant, les partenaires syndicats vont battre le pavé. Des défilés syndicats en ordre dispersé avec en toile de fond le scrutin de dimanche prochain.

Un 1er-Mai hautement politique, à six jours du second tour de l'élection présidentielle. Marine Le Pen tiendra ce midi un dernier grand rassemblement à Villepinte. Nicolas Dupont-Aignan, nouvel allié de la candidate frontiste, prononcera le discours d'ouverture.

Emmanuel Macron tiendra également un meeting. Le candidat d'En Marche! entend rassembler ses soutiens à La Vilette à partir de 14h30.

Les traditionnelles manifestations

S'ajoutent à cette fête du Travail, les traditionnelles manifestations : une pro-FN rendant hommage à Jeanne d'Arc, ce matin, et deux autres des syndicats. Ils manifesteront séparément cet après-midi en raison de divergences sur le mot d'ordre : d'un côté la CFDT et l'Unsa annoncent clairement vouloir faire barrage au Front National en appelant à voter pour Emmanuel Macron. De l'autre côté CGT, FO, FSU et Solidaires accompagnent leur message anti-FN de revendications sociales.
Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation du 1er mai en 2013 à Rennes.
Manifestation du 1er mai en 2013 à Rennes. (DAMIEN MEYER / AFP)