1er-Mai : l'IGPN saisie après la diffusion d'une vidéo montrant un policier lancer un pavé

Après les manifestations du 1er-Mai, une vidéo montrant un policier lancer un pavé sur la foule a suscité l'indignation. L'IGPN (Inspection générale de la police nationale) a été saisie.

FRANCE 2

L'image a fait le tour des réseaux sociaux. Lors du 1er-Mai, un policier a été filmé en train de jeter un pavé sur des manifestants. "Selon l'agence de presse qui a filmé ce policier, il s'agit d'un pavé, non pas qu'il aurait reçu, mais qu'il aurait récupéré dans une réserve établie quelques heures plus tôt par des membres du black bloc", précise le journaliste Hakim Abdelkhalek depuis les bureaux de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) à Paris.

220 enquêtes en cours pour "violences policières présumées"

La police des polices a été saisie et a ouvert une enquête pour déterminer le contexte exact de ces faits. "La police rappelle que seul le matériel habilité par l'administration policière peut être utilisé, sauf cas exceptionnel", poursuit le journaliste. L'inspection générale de la police nationale a ouvert 220 enquêtes pour "violences policières présumées" depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". Aucune sanction disciplinaire n'a été prise pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'IGPN a été saisie de 174 enquêtes sur des violences policières présumées depuis le début du mouvement des \"gilets jaunes\", a annoncé le ministre de l\'Intérieur le 13 mars 2019. 
L'IGPN a été saisie de 174 enquêtes sur des violences policières présumées depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", a annoncé le ministre de l'Intérieur le 13 mars 2019.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)