Découverte : les gargouilles de Notre-Dame

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 06/08/2013Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il faudra encore plus d'un siècle de travail aux sculpteurs.

Notre série nous fait découvrir les mystères de Paris, dans plusieurs lieux symboliques de la capitale. La cathédrale Notre-Dame et ses célèbres gargouilles attirent, chaque année, des millions de visiteurs.

Au coeur de la Ville lumière, la plus célèbre, la plus courue de toutes les cathédrales au monde. Mais sous ses airs sacres, Notre-Dame cache ses mystères. Levez Iez yeux ! Au début du XIIIe siècle, un apprenti serrurier nomme Biscornet va ferrer les portes de la cathédrale. En une nuit, il réalise un chef-d'oeuvre. Biscornet aurait-il bénéficié d'un coup de main maléfique ? De nos jours, la rumeur persiste.

Les spécialistes s'étonnent de la qualité des peintures et des ferrures de ce portail. Biscornet a été retrouvé un jour après, dans son lit, mort dans d'horribles convulsions car son âme a été prise.

Un portail ferré par le Diable en échange d'une âme. Sur le fronton, une drôle de créature à queue de serpent. Lilith. Qui n'a rien de biblique. Des mystères pas très catholiques, souvent ignorés des visiteurs.

J'avais jamais fait attention ! on voit les têtes, les statues, mais le Diable, je l'ai jamais vu.

C'est étonnant de voir dans un lieu de culte des histoires diaboliques. Mais c'est intéressant de rentrer dans ces histoires légendaires.

Partout, des gargouilles et des chimères qui, paraît-il, s'éveillent la nuit venue. Mais que représentent ces monstres ? Certains se sont passionnés pour leur histoire.

Elle est extraordinaire ! Sous elle, une femme aux yeux exorbites, avec des cheveux fous, c'est quelque chose d'inouï.

Elles sont même dans la petite cour des chanoines. Pour rappeler que le Mal rôde partout.

Un corps d'oiseau, des pattes animales, une gueule comme celle d'un chien, des éléments hétérogènes qui symbolisent ce qui n'est pas normal, ce qui est le chaos, c'est-à-dire l'esprit du Mal.

La légende la plus connue c'est celle de "la nuit des gargouilles". Quasimodo, ou le bossu de Notre-Dame. Un orphelin amoureux d'une bohémienne, la belle Esmeralda. Une passion impossible à l'issue tragique, sortie de l'imagination de Victor Hugo. Dans la réalité, l'histoire s'est plutôt bien terminée.

A la parution de "Notre-Dame de Paris", l'édifice menaçait ruine, on a envisagé de détruire la cathédrale. Le succès du roman remet l'édifice à la mode, et va amener a la restauration de la cathédrale.

Notre-Dame sauvée de la ruine grâce à une tragédie, les légendes se terminent parfois en conte de fée.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==