Découverte : le lac d'Annecy, la "Venise des Alpes"

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 22/07/2014Durée : 00h39

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le lac d'Annecy (Haute-Savoie) est le 2e lac d'origine glaciaire de France. Un site exceptionnel, connu pour son caractère alpin et pour ses eaux très propres. Long de 15 km, il est très fréquenté en été par les touristes.

C'est une perle au milieu des montagnes. Sa couleur évoque une petite mer bordée de sommets dentelés, dont certains dépassent On le surnomme le "Lac bleu". Bleu-vert l'été, sa couleur varie en fonction du temps. Ses eaux viennent irriguer la ville d'Annecy et ses vieux quartiers. La "Venise des Alpes" attire des centaines de milliers de touristes.

C'est vraiment très beau.

C'est différent des autres endroits en France.

Découvrir le lac d'Annecy, c'est fendre les flots sur une vedette. Audrey est à la manoeuvre. A bord de son embarcation, des touristes français et étrangers.

Le petit lac est après les montagnes.

C'est vraiment un site magnifique. Nous venons d'Irlande du Nord, où il y a de très jolis paysages, mais ici, il y a du beau temps et il ne pleut pas.

La propreté des eaux frappe les touristes. Il y a 50 ans, le lac était pourtant l'un des plus pollués de France.

C'est l'un des plus purs d'Europe. Il est ceinturé de collecteurs. Aucun égout ne se déverse dans le lac. On voit jusqu'à 8 m de fond.

Le tour du lac offre aux curieux la possibilité de découvrir les grandes maisons bourgeoises, qui sont la propriété dé riches industriels dé la région.

Aujourd'hui, notre lac est calme. Il y a quelques planches et paddles.

Alain est un vacancier, un fidèle du lac d'Annecy. C'est la 14e fois qu'il séjourne avec sa femme, dans ce camping du bord de lac, juste sous les montagnes.

On fait une partie.

Les montagnes ne sont jamais de la même couleur. Il y a eu un gros orage. C'était tout jaune derrière. On avait l'impression qu'il y avait eu le feu. C'était magnifique.

Chaque jour, ils profitent de la plage du camping. Sur les 40 km de berges, le lac a de nombreux points de baignade.

L'eau est à 22 ou 23 degrés. Elle était à 18 il y a 3 jours.

On a décollé et on arrive à prendre 200 ou 300 mètres. Il y a de l'air chaud qui monte le long du relief. On en profite.

Annecy est l'un des sites pour la pratique du parapente, les plus fréquentés d'Europe. L'été, 1000 parapentistes s'élancent chaque jour au-dessus du lac, quand le temps le permet.

On a vraiment une eau très claire. C'est la petite Méditerranée du coin. On a l'impression d'être au-dessus d'une crique de Cassis.

C'est un immense milieu de vie pour plein d'espèces animales.

Au bout du lac, c'est une zone sauvage que l'on pénètre. Une réserve naturelle de 90 hectares peuplée d'oiseaux aquatiques, plutôt rares, comme le Harle bièvre. Ce matin-là, un guide accompagne des vacanciers. Le groupe est sur la trace des castors.

En face de vous, il y a des plantes aquatiques qui ont été disposées. C'est la salle à manger du castor.

On peut les voir à la tombée de la nuit ou au lever du jour.

On n'a pas le droit de venir le matin.

Si vous vous faites discrets, et si vous venez juste pour les voir, ce n'est pas très gênant.

Les castors ont été réintroduits dans la réserve. Ils sont une cinquantaine à y vivre.

L'être humain est un peu absent de cet endroit. C'est agréable.

Des étés animés, une ambiance légère, avec pour cadre, un paysage harmonieux, un éco-système varié et un patrimoine riche. Le lac d'Annecy offre un doux équilibre entre nature et effervescence touristique.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==