Découverte : à New York

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 28/12/2013Durée : 00h20

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Chaque samedi, nous vous emmenons passer le week-er dans une grande ville du monde : après Amsterdam samedi dernier, nous allons à New York. Ville qui ne ressemble a aucune autre avec ses 8 millions d'habitants. La Cinquième Avenue, Central Park, les spécialités culinaires.

Peut-être est-ce une ville qui se suffit à elle-même. Pas besoin d'aller loin pour sentir cette atmosphère si particulière. L'ambiance est là, toujours, et par tous les temps, même sous la neige. Central Park reste le jardin préféré des New-Yorkais.

Les gens aiment tellement courir ici. On peut sortir avec ses enfants et jouer avec eux dans la neige.

Le seul endroit reposant dans une ville qui ne s'arrête jamais. C'est un cliché, mais New York est un cliché, dont on ne se lasse pas. Même lorsqu'on y vit, on aime les incontournables. Pour affronter la foule de la Cinquième Avenue, rien de mieux qu'un bretzel, ce pain qui a débarqué ici il y a 65 ans.

C'est surper bon. Vous ne pouvez pas venir à New York sans en manger.

A New York, il faut savoir prendre de la hauteur. On emprunte ici le téléphérique comme on prend le métro, surtout quand on habite Roosevelt Island, en face de Manhattan. Au retour, on plonge à l'Est dans les gratte-ciel, survolant la ville. Le trajet dure cinq minutes et c'est un régal pour profiter de la vue. Le week-end, il y a aussi la place pour une vie normale. Et pour cela, pourquoi pas le Chelsea Market au sud ? Un marché prisé des touristes et des résidents. Une ancienne usine transformée par un architecte japonais. C'est le nouvel endroit tendance ces derniers temps. La qualité du poisson y est, paraît-il, unique.

Je suis chef. Je suis déjà venu, mais n'avais encore jamais vu ça.

Le lieu se transforme même en bar à homards ou à poissons crus. Les vendeurs ont obligation d'aider les filières locales. Les New-Yorkais, un peu à part en Amérique, aiment cet état d'esprit.

C'est plein de revendeurs indépendants. Ils produisent sur place. Rien n'est importé.

Mais New York ne serait pas aussi attirante sans sa skyline. Elle fascine toujours et encore, surtout de nuit, comme ici, vue de Brooklyn, pour une soirée entre ami(e)s.

C'est l'ambiance la plus spéciale qu'on peut avoir. Vous ne pouvez rien voir de mieux que ça.

J'adore sortir, aller dans les bars, faire des soirées.

Les New-Yorkais aiment apprécier leur ville d'en haut, depuis ces rooftops, ces terrasses sur les toits, qui permettent de passer du bon temps. Rien de plus normal, quand on vit ici.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==