Déchets radioactifs : un projet d'enfouissement ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 24/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Alors pourquoi l'opposition est-elle si forte ? En quoi consiste ce projet d'enfouissement Pour le savoir, Nicolas Chateauneuf nous a rejoints sur ce plateau. Nicolas, dites-nous ce qu'il y a exactement dans ce dossier.

Nicolas Chateauneuf : Tout tourne autour de ce container en inox. Dans la réalité, il mesure environ 1 mètre 30 de haut et contient des déchets nucléaires ultimes vitrifiés. C'est hautement radioactif et cela le reste pour des centaines de milliers d'années. Chaque année, nos centrales nucléaires produisent 700 containers. Aujourd'hui, tous sont stockés à l'usine de la Hague, sous ces alvéoles en béton. Mais tout cela c'est provisoire. Parce qu'aucun bâtiment humain n'est garanti pour l'éternité. Il y a donc le projet de l'Andra, l'agence qui gère les déchets nucléaires. L'idée est d'enfouir tous les déchets qui restent longtemps radioactifs dans ces galeries situées à 500 mètres de profondeur, dans la Meuse, près du village de Bure.

Elise Lucet : Pourquoi le site de Bure a-t-il été sélectionné ? Parce qu'à cette profondeur, la roche est constituée d'une épaisse couche d'argile. Imperméable et très stable sur des millions d'années. Les promoteurs du projet assurent que même si les containers se desagrègent les éléments radioactifs resteront confinés dans leurs tubes. Si le feu vert est donné, le site ouvrira en 2025,.

Le JT
Les autres sujets du JT