Cet article date de plus d'un an.

"Yélé ma petite lumière" : le spectacle poétique du chanteur Toma Sidibé prêt à rencontrer son public

Chanteur, marionnettiste et magicien, Toma Sidibé, en résidence créative à la Rotative, près de Poitiers, a peaufiné son spectacle "Yélé ma petite lumière", Un voyage intérieur teinté d'optimisme et de rythmes ensoleillés pour réchauffer les coeurs du jeune public trop longtemps confiné.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le musicien, chanteur et marionnetiste Tomas Sidibe (France 3)

"Yélé ma petite lumière", c'est le titre du spectacle que le chanteur poitevin Toma Sidibé a peaufiné pendant sa résidence créative à la Rotative de Buxerolles, près de Poitiers. Tiré de son nouvel album destiné au jeune public, ce spectacle poétique évoque un voyage intérieur optimiste et rayonnant mêlant magie, marionnettes et musique aux influences africaines. Les rythmes de djembe et de bambara ont toujours accompagnés les histoires musicales de cet artiste amiénois, grand voyageur dans l'âme, né en Côte d'Ivoire.

Toma Sidibé prépare "Yélé ma petite lumière"

Un spectacle bientôt devant le jeune public

La résidence de l'artiste a été maintenue, malgré le confinement. Et pour l'instant, les prochaines dates de ses concerts prévus à la mi-décembre lors de la réouverture des salles au public, n'ont pas été décalées. 

Enfants confinés, son clip repris par l'ONU

Amoureux de l'Afrique, sa terre natale où il puise son inspiration musicale, le chanteur est aussi un artiste très engagé dans la cause des enfants. Il est d'ailleurs parrain de l'association "Un enfant à l'hôpital". Pendant le confinement, Toma Sidibe a régulièrement organisé des concerts en live sur Facebook où il a notamment partagé sa chanson "Enfants confinés". Le clip réalisé par Llham Bakal dans sa maison à Poitiers a suscité l'intérêt de l'Unesco qui l'a intégré dans sa campagne de lutte contre l'infodémie "Don't go viral". En clair, la lutte contre la propagation de la désinformation autour du Covid-19. .

"Yélé ma petite lumière" de Toma Sidibe, du 20 au 22 décembre à la Grance aux loups de Chauvigny

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.