VIDEO. Régine Deforges, éditrice sulfureuse et écrivaine féministe

L'auteure de "La Bicyclette bleue" est morte jeudi à l'âge de 78 ans.

Voir la vidéo
NICOLAS LEMARIGNIER, ARNAUD MOREAU et DELPHINE BARIL – FRANCE 2

Editrice, écrivaine, féministe et surtout libre. Régine Deforges, auteure de La Bicyclette bleue, est morte jeudi 3 avril à l'âge de 78 ans à l'hôpital parisien Cochin, des suites d'une crise cardiaque.

Régine Deforges fut une éditrice sulfureuse, souvent en butte à la justice, avant de connaître le succès public avec La Bicyclette bleue, adaptée au cinéma avec Laetitia Casta. Cette saga de dix romans parue chez Fayard, commencée en 1983 par 101, avenue Henri-Martin et achevée en 2007 par Et quand viendra la fin du voyage, s'est vendue à plus de dix millions d'exemplaires.

On lui doit également des titres comme O m'a dit (entretiens avec l'auteure d'Histoire d'O), Blanche et Lucie (ses deux grand-mères), Le Cahier volé, Contes pervers (dont elle tirera un film qu'elle-même réalisera), La Révolte des nonnes, Pour l'amour de Marie Salat … Cette mère de trois enfants avait aussi signé des livres pour enfants et un recueil de recettes de cuisine. En 2013, elle avait écrit ses mémoires, L'Enfant du 15 août.

L\'écrivaine Régine Deforges, durant un entretien dans un café parisien, le 23 avril 2007.
L'écrivaine Régine Deforges, durant un entretien dans un café parisien, le 23 avril 2007. (DAMIEN MEYER / AFP)