VIDEO. A la découverte de l’Hermione, frégate de la liberté

Toute la semaine, France 2 vous emmène à bord de l’Hermione, la réplique de la frégate du marquis de La Fayette.

France 2

L’équipage de l’Hermione fait ses étirements avec le kiné présent à bord avant d’effectuer les manœuvres. Objectif : éviter les tendinites et les blocages. Pierre-Jean et Oriane tiennent la barre pour la première fois, un exercice difficile pour ce navire long de 65 mètres. "C’est un moment historique dans ma vie je pense", confie la jeune fille.

200 manœuvres ont lieu au même moment. Les marins doivent toutes les mémoriser et être toujours en forme. En cuisine, le chef ne lésine pas sur les portions pour les 162 repas à préparer au quotidien. "Sur un bateau comme celui-ci où ça demande une grande dépense d’énergie, on a augmenté les quantités des viandes, gonflé un peu les quantités des légumes et des féculents".

"C’est un voilier exceptionnel"

Le maître-charpentier est un autre homme indispensable à bord. Il surveille sans cesse le bateau. Ce jour-là, il faut remplacer les pièces de bois qui tiennent le mât d’artimon à l’arrière de la frégate.

L’Hermione navigue pour la première fois en mer. "C’est un voilier exceptionnel comme on en voit très rarement", se réjouit le capitaine. Le challenge est réussi pour les passionnés d’histoire maritime qui débutèrent le chantier voilà 17 ans dans l’ancien arsenal de Rochefort. Ils voulaient retrouver les performances d’autrefois, dans les mêmes conditions de l’époque. Pari fou, mais pari gagné. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Hermione arrive à Bordeaux (Gironde), le 7 octobre 2014.
L'Hermione arrive à Bordeaux (Gironde), le 7 octobre 2014. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)