Un prince saoudien s'offre trois jours à Disneyland Paris pour 15 millions d'euros

Spectacles sur mesures, espaces réservés... le prince Fahd al-Saoud a convié une soixantaine de personnes à fêter son diplôme au parc d'attractions.

Mickey pose devant le château de la Belle au bois dormant, à Disneyland Paris, le 31 mars 2012.
Mickey pose devant le château de la Belle au bois dormant, à Disneyland Paris, le 31 mars 2012. (THOMAS SAMSON / AFP)

Il voulait fêter son diplôme avec Mickey. Un prince saoudien a dépensé 15 millions d'euros pour s'offrir Disneyland Paris durant trois jours, fin mai. Pour cette somme, le prince Fahd al-Saoud a pu réserver des attractions et des spectacles rares pour son plaisir personnel, et sa soixantaine d'invités, a-t-on appris lundi 3 juin. Pendant son séjour, le prince a "privatisé le parc par 'land'", c'est-à-dire réservé certains espaces dans la journée, ainsi que le matin avant l'ouverture, et le soir, a confirmé le groupe Euro Disney.

"L'événement a été organisé à titre privé" par un service d'Euro Disney, dédié aux réservations spéciales pour les comités d'entreprise, les entreprises, ou encore des personnes privées. Le prince avait convié des amis, mais aussi de simples fans du parc. Des spectacles sur mesure ont été organisés pour eux, avec des personnages rares de Disney, comme Roger Rabbit et sa plantureuse petite amie Jessica, rapporte un participant, sur le blog Disney Gazette. Un service de sécurité spécial a même été déployé pour ce riche visiteur, l'un des meilleurs clients des parcs Disney.

Le parc français, qui a reçu 16 millions de visiteurs en 2012, réalise une bonne partie de son chiffre d'affaires avec des telles visites privées. Les 15 millions d'euros dépensés représentent toutefois une goutte d'eau dans le coffre de Picsou : d'octobre 2011 à septembre 2012, le numéro un européen des parcs de loisirs a engrangé 1,324 milliard d'euros de chiffre d'affaires.