VIDEO. Interruption du JT de France 2 par des manifestants : la direction s'explique

Thierry Thuillier, directeur général délégué à l'information, revient sur les raisons de la coupure de l'antenne, mardi, après l'irruption sur le plateau d'une quarantaine de personnes.

ANNE GUERRY et MATHIEU RENIER - FRANCE 2

Des manifestants se présentant comme des "chômeurs, travailleurs précaires, intermittents, intérimaires, avec ou sans papiers" ont brandi des pancartes, cernant le présentateur David Pujadas, pendant le journal de 20 heures, mardi 8 avril. Selon leur communiqué, signé notamment du CIP (Comité des intermittents et précaires), ils contestent "les négociations sur le régime d'assurance-chômage" qui ont été, selon eux, "faites sans nous et contre nous. Nous refusons cet accord du 22 mars 2014 conclu entre les organisations patronales et la CFDT, la CFTC et FO." La diffusion du journal a alors été interrompue en plein direct.

"Le journal est le choix d'une rédaction"

Des messages sur les réseaux sociaux et d'autres, reçus par le médiateur de l'information de France 2, Nicolas Jacobs, demandent des explications. "Nous ne pouvons pas nous laisser dicter nos contenus par l'extérieur, répond Thierry Thuillier, directeur général délégué à l'information, ce mercredi 9 avril. Le journal est le choix d'une rédaction, et ce choix-là n'était pas possible hier." Par ailleurs, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) impose aux éditeurs de programmes et d'information "la maîtrise de l'antenne".

Mardi 8 avril 2014, sur le plateau du JT de 20 heures de France 2.
Mardi 8 avril 2014, sur le plateau du JT de 20 heures de France 2. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO )