TEMOIGNAGES. "Dragon Ball", un manga "cultissime" et "indétrônable"

Alors que la suite des aventures de San Goku et de ses amis va bientôt voir le jour, les internautes partagent leurs souvenirs d'enfance autour de "Dragon Ball". 

San Goten (à gauche), le fils de San Goku, et Trunk (à droite), le fils de Végéta, deux des héros de la saga Dragon Ball.
San Goten (à gauche), le fils de San Goku, et Trunk (à droite), le fils de Végéta, deux des héros de la saga Dragon Ball. (RONALDGRANT / MARY EVANS / SIPA)

Parmi les appels à témoignages lancés par francetv info, c'est peut-être celui qui a enregistré le plus de points d'exclamation dans les réponses. De nombreux internautes ont en tout cas répondu à notre demande d'anecdotes et de souvenirs sur Dragon Ball, la série animée japonaise, dont une suite, baptisée Dragon Ball Super, doit voir le jour cet été au Japon. Dans l'histoire créée par Akira Toriyama, elle se situera juste après Dragon Ball Z. Une perspective qui réjouit les fans, et fait ressurgir des souvenirs émus chez nos lecteurs.

"La meilleure série animée jamais diffusée"

Chez nos internautes, l'évocation de Dragon Ball provoque une pluie de réponses immédiate. "Cultissime", répond simplement @Loik. "Dragon Ball, c'est d'abord un monde fou, plein de fantaisie, hyper riche, sans limites : c'est l'imagination d'Akira Toriyama", explique @marcocartoon. "C'est LA meilleure série animée jamais diffusée", tranche @poussin1er. @Marcocartoon, lui, en fait tout simplement un tournant dans sa vie : "Dragon Ball, c'est un mythe moderne, qui m'a marqué, moi et d'autres enfants de ma génération, et qui a fait de moi l'adulte que je suis aujourd'hui, puisque je suis devenu auteur BD grâce à Dragon Ball !"

"C'était toute mon enfance!" Comme @Guillaume, 29 ans, nombre d'internautes évoquent également ces fameux mercredis après-midis passés devant "Le Club Dorothée", émission durant laquelle était diffusé Dragon Ball entre 1988 et 1996. Le manga évoque ainsi chez @Suleiman "le souvenir de l'adolescent insouciant que j'étais, qui courait en rentrant de l'école pour ne pas rater un épisode". "Un bon 'DBZ' à 8 ans, un mercredi après-midi, avec un bon goût, ça n'avait pas de prix à l'époque", se souvient @jf.

"Une belle histoire de tolérance"

Si beaucoup de contributeurs s'extasient toujours devant les heures de combats esthétisés qui emplissent les épisodes de la saga Dragon Ball, d'autres insistent sur ce que leur apportait l'esprit de la série. "Des combats, de l'émotion, on se sentait plus fort et apte à affronter le quotidien !" témoigne @supermaxpower.

"C'est une saga familiale qui transmet l'idée que tout n'est pas écrit ou immuable. Que nous pouvons changer notre destinée même si, parfois, il faut un petit coup de pouce des instances supérieures. Mais en tout cas que, pour progresser, il faut travailler dur sur soi et veiller au bien-être de tous", résume @Djinn_Saiya.

"C'est un exemple de courage et de ténacité, chaque ennemi battu était épargné et devenait un ami, acquiesce @DCEC'est aussi une belle histoire de tolérance."