Sylvain Augier, ancien animateur de "Faut pas rêver" et "La Carte aux trésors" sur France 3, est mort à l'âge de 68 ans

L'ex-journaliste de France Télévisions avait animé plusieurs émissions sur le service public dans les années 1990 et 2000.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ancien animateur et journaliste Sylvain Augier lors d'une action pour une association d'aide aux enfants en situation de handicap, à Eyguières (Bouches-du-Rhône), le 14 avril 2011. (GERARD JULIEN / AFP)

Sylvain Augier, ancien journaliste et animateur de télévision, est mort samedi à l'âge de 68 ans, a annoncé sa fille à l'AFP, mardi 19 mars. Le natif de Toulouse, qui avait présenté "Faut pas rêver" et "La Carte aux trésors" sur France 3, était un visage connu des téléspectateurs de France Télévisions depuis les années 1990. L'assistante de Sylvain Augier a confirmé cette information auprès de France Télévisions, mardi soir.

Le grand public l'a d'abord connu comme présentateur, entre 1990 et 1999 sur France 3, du magazine "Faut pas rêver" et ses reportages sur des destinations dépaysantes. L'émission avait été créée par Georges Pernoud, le père de "Thalassa", diffusée juste avant.

Puis il était devenu l'animateur emblématique de "La Carte aux trésors", de 1996 à 2005, guidant depuis son hélicoptère les candidats rouges et bleus à travers les paysages de France, en quête d'indices les menant à une rose des vents. L'émission avait fait son retour en 2018, avec Cyril Féraud à la présentation. 

Il était atteint de bipolarité

Outre l'hélicoptère, l'animateur était un fou de sports à risques. En 1988, à 33 ans, un grave accident de parapente dans les Hautes-Pyrénées avait failli lui coûter une amputation d'un pied. 

"C'était notre Tintin reporter toujours blagueur", a salué mardi, sur le réseau social X, l'animatrice et sportive Nathalie Simon, qui a animé "La Carte aux trésors" de 2007 à 2009. "La disparition de Sylvain Augier, c'est une grande perte pour la famille Sud Radio", station dont il avait été un animateur, a réagi sa consœur Cécile de Ménibus sur X.

Dans un livre émouvant paru en octobre, Je reviens de loin, Sylvain Augier avait raconté sur le tard, mais sans fard, son combat contre la bipolarité, cet "ennemi redoutable", et une tentative de suicide à laquelle il avait survécu à 55 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.