Cet article date de plus de trois ans.

Rétro : le 1er octobre 1967, la France découvre la télévision en couleur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Retro : le 1er octobre 1967, la France découvre la télévision en couleur
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le 1er octobre 1967, les rares Français équipés d'un poste adapté ont reçu un vrai choc en découvrant que la télévision pouvait autant se rapprocher de la réalité avec la couleur. Rétrospective. 

À cette époque, l'homme n'est pas encore sur la Lune, mais les speakerines déjà dans la lucarne. Suivre un match de foot à la télévision, c'est distinguer 50 nuances de gris entre les deux équipes, et on ne parle pas du maillot jaune du Tour de France. Alors la couleur est un événement en ce premier octobre 1967, avec un show à la française dans lequel se mettent en scène le ministre de l'Information et les patrons de l'ORTF.

De l'appareil hors de prix au média de masse

Il est 14h15 et la France a basculé dans l'ère moderne, 13 ans après les États-Unis. À peine 150 000 postes couleur cette année-là. Ils coûtent 5 000 francs, trois fois plus cher qu'un noir et blanc. On paie sa télévision à crédit ; aucune chance de voir Jean Poiret couleur chair. La transition vers la couleur va durer jusqu'aux années 1980. L'Hexagone s'accroche à son procédé de codage couleur baptisé SÉCAM, que le monde ne nous a pas envié, finalement. En tout cas, au soir du 1er octobre 1967, la France gaullienne est plus déterminée que jamais à mordre dans un avenir conquérant et technologique. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Télévision

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.