Mort de Philippe Gildas : "Il avait cette espèce de gaieté, on l'imaginait toujours monté sur ressort", se souvient Christine Ockrent

La journaliste Christine Ockrent a travaillé à Europe 1 avec Philippe Gildas et réagit dimanche à son décés. L'animateur de 82 ans est décédé à Paris des suites d'un cancer. 

Christine Ockrent, lors de la 5ème édition de \"Radio France fête le livre\", en novembre 2016.
Christine Ockrent, lors de la 5ème édition de "Radio France fête le livre", en novembre 2016. (CATHERINE GRAIN / COMMUNICATION)

L'animateur de télévision et de radio Philippe Gildas est mort à Paris à 82 ans des suites d'un cancer, dans la nuit de samedi à dimanche. Il a été le présentateur emblématique de l'émission "Nulle Part Ailleurs" sur Canal+, mais il a aussi présenté la matinale d'Europe 1 dans les années 1970 et a créé le Top 50. "Il avait cette espèce de gaieté, on l'imaginait toujours monté sur ressort", se souvient la journaliste Christine Ockrent ce dimanche sur franceinfo.

>> Mort de Philippe Gildas : suivez les hommages à l'animateur dans notre direct

"Philippe était un homme curieux, par tempérament, curieux des autres, curieux de tout, se souvient la journaliste qui présentait le journal de 8h d'Europe 1 quand Philippe Gildas animait la matinale. On l'imaginait toujours monté sur ressort, et il paraissait toujours plus grand qu'il ne l'était d'ailleurs. Et puis c'était une grande voix, une belle voix."

"Il fumait à l'époque de très mauvais cigares hollandais qui empestaient la rédaction et il animait avec beaucoup de gaieté et d'énergie une espèce de troupe de mecs, il n'y avait que des mecs d'ailleurs, j'étais la seule femme", raconte Christine Ockrent.

"Je me souviens qu'à 9 heures du matin, et tous les gens qui travaillent à la radio la nuit tendent à avoir les mêmes habitudes, on descendait avec Philippe déguster une bavette à l'échalote, explique-t-elle. Assez largement arrosée ! Il faut bien le dire. C'était un joyeux compagnon et je crois que nous sommes très nombreux à penser à lui et aux moments passés avec lui."