La télé allemande imagine une romance entre une chancelière et un président français

Non, il ne s'agit pas de François Hollande et Angela Merkel, mais du scénario d'un téléfilm diffusé outre-Rhin, mardi 2 septembre.

L\'actrice allemande Veronica Ferres et le comédien français Philippe Caroit assistent à l\'avant-première du téléfilm \"Die Staatsaffäre\" à Berlin (Allemagne), le 25 août 2014.
L'actrice allemande Veronica Ferres et le comédien français Philippe Caroit assistent à l'avant-première du téléfilm "Die Staatsaffäre" à Berlin (Allemagne), le 25 août 2014. (SCHNEIDER PRESS / SIPA)

Difficile d'imaginer pareille idylle entre François Hollande et Angela Merkel, même si ça pourrait les rendre euro. La chaîne de télévision Sat.1 diffuse outre-Rhin, mardi 2 septembre, un téléfilm "événement" (en allemand) dans lequel une chancelière vit une histoire d'amour secrète avec un président français.

C'est une "rencontre au sommet comme l'Allemagne et la France n'en ont jamais vécu", promet la bande-annonce dévoilée par Sat.1. Dans cette fiction, intitulée Die Staatsaffäre (L'affaire d'Etat), l'acteur français Philippe Caroit manie la langue de Goethe pour interpréter Guy Dupont. Ce "riche industriel" et "playboy" crée la surprise en accédant à l'Elysée, volant la vedette sur la scène européenne à la chancelière Anna Bremer.

Une nuit d'amour lors de la chute du mur

La dirigeante allemande est "sûre qu'elle a déjà vu le nouveau et beau président français quelque part". Tout s'éclaire pour Anna Bremer à l'occasion d'un sommet européen. "Guy est l'homme avec lequel elle a passé une nuit d'amour inoubliable lors de la chute du mur de Berlin, il y a vingt-cinq ans, et qui est parti sans même un mot d'adieu, d'après le scénario. Guy s'en souvient aussi et les vieilles flammes de la passion se rallument."

Ce n'est pas la première fois qu'une telle romance inspire les médias. En novembre 2013, M, le magazine du Monde et le Zeit Magazine avaient illustré un dossier sur les relations franco-allemandes avec des clichés de sosies d'Angela Merkel et François Hollande en pyjamas, dans le même lit. Le faux couple partageait croissants et bretzels, symboles du "mariage de raison" entre les deux pays.