L'animateur Tex juge son éviction des "Z'amours" "totalement disproportionnée"

Après 17 ans à la tête de l'émission, il estime être "quelqu'un qui fait bien son travail et qui se fait quand même virer".

L\'humoriste Tex présente son spectacle \"Tex Mix\", le 22 septembre 2012, à Nice.
L'humoriste Tex présente son spectacle "Tex Mix", le 22 septembre 2012, à Nice. (SYSPEO/SIPA)

"Je trouve ça effarant." Quatre jours après avoir été remercié par la production des "Z'amours" en raison d'une blague sur les femmes battues, l'animateur Tex a jugé, lundi 18 décembre, que cette décision était "totalement disproportionnée". Interrogé par Télé Star, il a assuré être "quelqu'un qui fait bien son travail et qui se fait quand même virer".

"Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !", avait-il lancé, jeudi 30 novembre, dans l'émission "C'est que de la télé" de la chaîne C8. Malgré les excuses de Tex, l'affaire était remontée jusqu'à la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, qui avait annoncé avoir "adressé un signalement au CSA".

Tex avait été averti

"C'était la blague de trop", avait expliqué la directrice exécutive de France 2, Caroline Got, vendredi. Selon elle, "pas mal de remarques" avaient déjà été adressées à l'animateur afin qu'il prenne en compte "l'évolution de la société". Tex, lui, dit rester "sans voix" et déplore qu'"on continue à passer [ses] émissions comme si de rien n'était".