"Koh-Lanta" : Gérald Babin a été victime d'une "défaillance cardiaque" due à une pathologie

C'est ce qu'indique vendredi le pré-rapport d'autopsie réalisé sur le corps du candidat mort durant le tournage de l'émission, le 22 mars.

Le présentateur de \"Koh-Lanta\", Denis Brogniart, pose devant le logo de l\'émission.
Le présentateur de "Koh-Lanta", Denis Brogniart, pose devant le logo de l'émission. (TF1)

Gérald Babin, mort d'un malaise cardiaque pendant le tournage de "Koh-Lanta" le 22 mars, a été victime d'une "défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée". C'est ce qu'indique, vendredi 5 avril, le pré-rapport d'autopsie du parquet de Créteil, consulté par l'AFP. Cette pathologie du cœur, d'origine congénitale ou "acquise" après une infection ou la prise d'un produit toxique, provoque un risque accru de mort subite.

Les examens médicolégaux n'ont toutefois pas conduit à la découverte de traces d'anabolisants, pouvant fragiliser le système cardiaque, ou de "substance médicamenteuse toxique ou stupéfiante" dans le corps de Gérald Babin, indique encore le procureur de Créteil. Ils ont seulement relevé la présence de "substances médicamenteuses à concentration thérapeutique". Cela contredit la thèse du Pointselon lequel des analyses toxicologiques pratiquées sur le corps du candidat avaient "montré la présence d'anabolisants"

Le parquet de Créteil, qui a ouvert une enquête préliminaire pour "homicide involontaire", insiste : "Les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances exactes dans lesquelles s'est produit le malaise fatal de monsieur Babin et les conditions de sa prise en charge médicale." Elles seront complétées par tout élément d'ordre médical concernant l'état de santé du jeune homme décédé à 25 ans, et "son aptitude à participer aux épreuves du jeu télévisé"