Cet article date de plus de quatre ans.

"J’ai pris la décision de me faire retirer l’utérus" : l'animatrice Enora Malagré évoque son endométriose

Dans un entretien accordé à "Paris Match", l’ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" revient sur sa maladie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'animatrice Enora Malagré pose à l'AccorHotels Arena, le 22 avril 2016, à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

"A l'époque de 'Touche pas à mon poste', j'ai fait jusqu'à trois fausses couches par an : ça m'a bouffé la vie !" Dans une interview accordée à Paris Match et publiée jeudi 28 décembre, Enora Malagré annonce son intention de se faire retirer l'utérus en raison de la maladie dont elle est atteinte : l'endométriose

Très handicapante pour certaines femmes, l'endométriose se caractérise par la présence de cellules d'origine utérine en dehors de l'utérus, qui réagissent aux hormones lors des cycles menstruels, entraînant notamment de vives douleurs et des saignements.

"Je dois avancer" 

La maladie, dont la méconnaissance entraîne souvent un retard diagnostic, touche entre 6 et 10% des femmes en âge de procréer et peut conduire dans les cas les plus graves à l'infertilité. 

"Je suis atteinte d’endométriose, je ne peux donc pas avoir d’enfants, la maladie est trop avancée", a déclaré l'ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna. "Quand je suis en crise, je peux être HS pendant 48 heures. Alors j’ai pris la décision de me faire retirer l’utérus. A 37 ans, c’est jeune, mais je dois avancer", a-t-elle expliqué. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Télévision

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.