Mort de Philippe Gildas : "Il est parti comme il a vécu, avec classe", réagit Dominique Farrugia

L'homme de radio et de télévision est mort à l'âge de 82 ans dans la nuit de samedi à dimanche.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

C'est une figure mythique du petit écran qui disparaît. Philippe Gildas est mort à l'âge de 82 ans, a annoncé à l'AFP son ancien acolyte de "Nulle par ailleurs", Antoine de Caunes, dimanche 28 octobre. Ses anciens camarades rendent un hommage unanime au journaliste et à l'animateur, qui a connu une riche carrière à la radio et à la télévision. L'émission "Les Enfants de la télé", diffusée sur France 2, lui dédie un numéro spécial à partir de 19h15.

"L'immense tristesse" de Canal+. "Sa rigueur journalistique, sa curiosité insatiable, son humour et sa générosité nous ont offert de formidab’ et inoubliables moments de direct", peut-on lire dans un communiqué de la chaîne, dont Philippe Gildas a marqué l'histoire. La chaîne lui rendra hommage lundi 29 octobre à 17h45 en clair avec la diffusion d'Un homme formidable, réalisé par Michel Royer et raconté par Antoine de Caunes.

L'hommage unanime du monde de l'audiovisuel.  De nombreuses personnalités ont salué sa mémoire sur Twitter, comme Jean-Pierre Elkabbach qui s'est dit "bouleversé et secoué par la mort de Philippe Gildas, pour avoir longtemps travaillé à ses côtés : un grand Seigneur des médias et un Prince de l'amitié""Tu étais un modèle, un exemple pour toute une génération d'hommes et de femmes de notre profession", a salué l'animateur Jean-Pierre Foucault.

 "Merci à tous, ça réchauffe, ça fait du bien". Son épouse Maryse a réagi sur Europe 1. Elle a évoqué les 36 ans de "bonheur formidable" qu'elle a vécu avec lui et remercié les nombreuses personnalités qui l'ont accompagné dans la maladie. "J'avais un peu de doutes sur ce métier, je n'en ai plus, a-t-elle déclaré très émue. Il a été découvreur de talents et ils étaient tous là, ils sont venus le voir jusqu'au bout".

Franck Riester salue un "journaliste et animateur d'exception". "Philippe Gildas a su transgresser les codes, innover, faire rire et faire réfléchir, écrit le ministre de la Culture sur son compte Twitter. Par sa bienveillance, il a créé un lien d'affection avec les Français."

"La Tête et les Jambes", "La Chasse aux trésors", "Nulle part ailleurs"... Le journaliste a commencé sa carrière dans les années 1960, à RTL puis au sein de l'ORTF où il a présenté le journal. Il est ensuite passé de l'information aux divertissements, en présentant plusieurs jeux, puis en rejoignant Canal+ au milieu des années 1980. Il a marqué la chaîne avec "Nulle part ailleurs", où il partageait l'affiche avec la troupe des Nuls ou le duo ingérable formé par Antoine de Caunes et José Garcia.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GILDAS

19h50 : Saviez-vous que Philippe Gildas était un pseudonyme ? Le vrai nom de l'animateur est Philippe Lepêtre. Il s'était expliqué sur ce changement de nom sur RTL en 1995 : il avait dû intervenir à l'antenne en plein service militaire, ce qui lui était interdit, et avait donc choisi ce pseudo. "S'ils entendait mon nom, c'était un coup à faire six mois de plus à l'armée mais en cellule. (...) J'ai trouvé le prénom de mon fils comme nom. J'ai gardé mon prénom pour être sûr que c'était bien moi et j'ai mis Gildas."

19h35 : "Je ne pensais pas qu'il était autant aimé, poursuit Maryse Gildas. C'est énorme [le nombre de réactions], ça continue encore là, ça veut dire qu'il le méritait."

19h23 : Maryse Gildas est intervenue dans les Enfants de la télé : "c'était une trop belle histoire Canal +, il ne pouvait pas dire non [à Pierre Lescure]", commente-t-elle sur France 2, alors qu'elle décrit son mari comme un homme "qui préférait la radio".

17h13 : Les Restos du Cœur rappellent que Philippe Gildas avait participé au lancement de l'association caritative à l'initiative de Coluche.

16h23 : France 2 diffusera une émission spéciale des "Enfants de la télé" consacrée à Philippe Gildas ce soir à 19h15, en présence de son épouse Maryse.

15h13 : "Philippe Gildas a rejoint les esprits Canal. Il est parti comme il a vécu, avec classe, humour et délicatesse", écrit sur Twitter Dominique Farrugia, qui signe "Les Nuls".

14h43 : Merci monsieur Gildas, pour tout. Un homme formidable et plein d’empathie et de gentillesse. Pensées à Maryse et toute sa famille.

14h42 : La mort de Phillipe Gildas est un crève-coeur. Je n'en reviens pas.

14h41 : L'esprit canal est mort et Philippe Gildas à jamais nulle part ailleurs !

14h41 : Vous continuez à réagir après la mort de Philippe Gildas, qui s'est éteint à 82 ans des suites d'un cancer.

13h52 : Canal+ a mis en ligne des moments cultes de Philippe Gildas par ici. Vous retrouverez, par exemple, un numéro des "Guignols de l'info" consacré à l'animateur.

13h14 : "Il a été découvreur de talents et ils sont encore là, même s'ils commencent à avoir de l'âge aussi. Ils étaient tous là, ils sont venus le voir. Merci à tous, ça réchauffe, ça fait du bien."

L'épouse de Philippe Gildas réagit au micro d'Europe 1.

13h51 : Grande tristesse d'apprendre le départ de Philippe Gildas. Il a accompagné ma jeunesse. C'était une belle âme de la télévision.

13h51 : Profondément triste de la mort de Phillipe Gildas. J'ai 35 ans et je l'ai connu à la fois sur les plateaux télé, dans les stations radio, on perd un homme sérieux et humble.

13h07 : Philippe Gildas est parti et cette journée devient plus grise et plus froide.

13h50 : Vous êtes toujours nombreux à nous faire part de votre émotion en apprenant la mort de Philippe Gildas.

12h22 : Des journalistes et animateurs continuent de rendre hommage à Philippe Gildas, qui est mort des suites d'un cancer à l'âge de 82 ans.



(FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

12h06 : Demain, Canal+ rendra hommage à Philippe Gildas en diffusant, en clair, à 17h45, le portrait Un homme formidable. Un documentaire raconté par Antoine de Caunes.

11h32 : L'exécutif rend hommage à Philippe Gildas. "Philippe Gildas a accompagné ma jeunesse. Il nous manquera", écrit Benjmain Griveaux, porte-parole du gouvernement. Pour Franck Riester, ministre de la Culture, Philippe Gildas "a su transgresser les codes, innover, faire rire et faire réfléchir".

11h08 : Patrick Poivre d'Arvor et Jean-Pierrre Pernault rendent, à leur tour, hommage à Philippe Gildas.

10h55 : Pierre Lescure, qui a cofondé Canal+, réagit sur Twitter : "Quel homme extra il était". "Adieu mon Philou...", écrit José Garcia, ancien trublion de "Nulle Part Ailleurs". "RIP mon Philou", dit Antoine de Caunes.

10h36 : Les hommages à Philippe Gildas continuent d'affluer. François Morel, qui a officié dans Les Deschiens, se souvient de sa "vraie bienveillance". Nagui évoque un homme "brillant, intelligent, précurseur". Jean-Pierre Foucault parle d'un "modèle, un exemple pour toute une génération d'hommes et de femmes de notre profession".