"Les bornes sont dépassées" : le clash entre Cyril Hanouna et TF1 en cinq actes

Une violente passe d'armes a eu lieu entre l'animateur et la chaîne au sujet du chroniqueur Camille Combal, depuis mardi.

L\'animateur Cyril Hanouna au combat de boxe entre le Français Tony Yoka et le Britannique Dave Allen au Palais des sports à Paris, le 23 juin 2018. 
L'animateur Cyril Hanouna au combat de boxe entre le Français Tony Yoka et le Britannique Dave Allen au Palais des sports à Paris, le 23 juin 2018.  (J.E.E / SIPA)

"Arrêtez de faire les connards." "Les bornes sont dépassées." Cyril Hanouna et TF1 se sont vivement pris à partie, par médias interposés, depuis mardi 11 septembre. La raison du clash ? L'interdiction faite par la chaîne à Camille Combal, l'animateur de "Danse avec les stars", de se rendre sur le plateau de "Touche pas à mon poste" ("TPMP"), sur C8, où il a été chroniqueur pendant plusieurs saisons. Franceinfo revient sur cette passe d'armes en cinq actes.

Acte 1 : TF1 refuse que Camille Combal soit invité sur le plateau de "TPMP"

Le chroniqueur historique de "TPMP" a quitté l'émission de Cyril Hanouna cet été pour rejoindre TF1 et animer la 9e édition de "Danse avec les stars". Mardi 11 septembre, lors de la conférence de presse de présentation de la nouvelle saison de l'émission de télé-réalité, Camille Combal a souligné que la direction de la chaîne refusait toujours d'envoyer ses animateurs dans le talk-show de Cyril Hanouna. "Quoi qu'il en soit, je me rangerai derrière la décision de TF1. Mais si la chaîne me dit oui et que Cyril veut bien m'inviter, j'irai avec grand plaisir", a-t-il lancé. 

Acte 2 : Cyril Hanouna insulte les dirigeants de la chaîne

Sur le plateau de "TPMP", mercredi soir, Cyril Hanouna ne mâche pas ses mots pour critiquer la politique de TF1 à son égard, allant jusqu'à insulter ses dirigeants : 

"TF1, déjà, c'est idiot de faire ça. C'est complètement bête, c'est vraiment des abrutis ! Les patrons de TF1, si vous me regardez : vous êtes des abrutis de faire ça, vous ne servez ni Camille, ni nous. C'est Camille qui se retrouve dans la merde car il est tiraillé entre ses potes et nous (…) donc c'est une énorme connerie, et vous êtes cons comme la lune ! (…) Vous êtes obnubilés par C8 parce que vous étiez les patrons de C8 et que vous avez été mis dehors. Il faut arrêter d'avoir de la rancœur (…) et arrêtez de faire les connards. Xavier Gandon et Ara Aprikian, les deux patrons de TF1, ils commencent à me péter les couilles."

Ce passage de l'émission a depuis été supprimé du replay de "TPMP". Mais l'extrait a été posté sur YouTube : 

Acte 3 : TF1 réplique et menace de poursuites judiciaires

Interrogée par Le Parisien jeudi, TF1 sort de ses gonds : "Les bornes ont été dépassées, surtout sur une chaîne qui occupe le domaine public des fréquences. Nous étudions toutes les voies juridiques possibles." De son côté, le CSA indique au quotidien avoir reçu "une vingtaine de saisines officielles de téléspectateurs" choqués par les propos de Cyril Hanouna. 

Dans la foulée, la chaîne C8 tente de calmer les esprits, en postant un tweet où elle assure que "les dirigeants de TF1 ont tout [son] respect"

Acte 4 : Cyril Hanouna tente de calmer le jeu... sans s'excuser 

L'animateur est revenu sur ses propos, jeudi soir, sur le plateau de son émission pour tenter de calmer le jeu. "Camille, je l'aime énormément, c'est mon petit frère, a-t-il expliqué. Me dire que Camille Combal ne va pas venir dans TPMP à cause de TF1, c'est vrai que j'ai pété un câble, ça m'a extrêmement peiné."

Pour autant, Cyril Hanouna a refusé de présenter ses excuses à TF1 : "Je ne reviens pas et je ne m'excuse pas sur le fait que je ne suis pas du tout content que TF1 ne nous laisse pas avoir Camille Combal. Je ne l'excuserai jamais", a-t-il souligné. 

L'animateur semble avoir le soutien de ses fanzouzes dans cette affaire puisqu'ils sont 68% à répondre "non" à la question "Cyril Hanouna doit-il s'excuser auprès de TF1 ?" postée sur le compte Twitter de "TPMP". 

Acte 5 : TF1 saisit le CSA

Cette absence de mea culpa n'a pas été du goût de TF1. La chaîne a décidé de saisir le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) après les injures proférées par Cyril Hanouna contre deux dirigeants du groupe dans son émission "Touche pas à mon poste" diffusée sur C8, a appris franceinfo, lundi 17 septembre, confirmant une information du Figaro. Au gendarme de l'audiovisuel d'instruire le dossier à présent.