Ce que les séries américaines nous ont appris de Thanksgiving

Cette fête traditionnelle, célébrée jeudi aux Etats-Unis, n'a presque plus de secrets pour les Français grâce aux innombrables épisodes qui y sont consacrés. 

Joey, avec une dinde coincée sur la tête, et Phoebe, dans l\'épisode 8 de la saison 5 de \"Friends\", consacré à Thanksgiving. 
Joey, avec une dinde coincée sur la tête, et Phoebe, dans l'épisode 8 de la saison 5 de "Friends", consacré à Thanksgiving.  (NBC )

La dinde énorme, le repas de famille, les cadeaux, l'excitation générale... Thanksgiving ressemble à s'y méprendre à Noël. Il en est annonciateur, puisqu'il se célèbre toujours le quatrième jeudi du mois de novembre aux Etats-Unis (jeudi 28 novembre cette année). Pourtant, cette fête traditionnelle typiquement américaine (et canadienne), n'a rien à voir avec le 25 décembre. Mais elle a infusé les esprits français au gré des séries américaines qui ont traversé l'Atlantique et qui lui ont consacré plusieurs épisodes. Thanksgiving est ainsi la seule fête représentée dans toutes les saisons de Friends. Ce "jour d'action de grâce", littéralement, n'a donc presque plus de secrets pour les profanes, amateurs de séries US. La preuve en vidéos et en gifs.

C'est une histoire d'Indiens et de pionniers

Pour la petite histoire, les origines de Thanksgiving remontent à 1620, quand des Anglais (les pères pèlerins, les pilgrims) débarquent dans la baie de Plymouth, dans le Massachusetts. Ils y fondent une colonie mais souffrent de la faim et de la maladie. Des Indiens de la tribu Wampanoags leur viennent en aide en leur offrant de la nourriture et en leur apprenant à cultiver le maïs. En échange, les Anglais décrètent une journée d’action de grâce (Thanksgiving day) et invitent le chef des Wampanoags à partager un repas composé de volailles, et notamment de dindes.

Le jour de Thanksgiving, férié aux Etats-Unis, est donc synonyme de paix et de partage. Mais il amorce aussi, selon certains, l'exploitation du peuple indien par les colons. Et la fiction américaine ne manque pas de s'en faire l'écho, comme cet extrait de La Famille Addams 2 ("Mon peuple a été obligé de vivre dans des réserves de mobil-homes. Votre peuple porte des cardigans et boit des cocktails.").

Du côté des séries, le premier Thanksgiving organisé par Buffy (de Buffy contre les vampires) tourne mal quand des Indiens reviennent à la vie pour se venger de ceux qui les ont opprimés (L'Esprit vengeur, épisode 8 de la saison 4, extrait en anglais).

On y mange surtout de la dinde 

Cela paraît logique, étant donné les origines de cette fête désormais laïque. Mais Thanksgiving, c'est aussi la tarte à la citrouille, la purée de patates douces, le pain de maïs… Reste que la dinde (turkey), généralement volumineuse, est plus intéressante visuellement, au point de devenir un personnage à part entière dans les séries. Comme dans cet épisode de Roseanne (en anglais), où l'héroïne se surprend à parler à l'animal :

Dans les Simpsons, la dinde se retrouve parfois là où elle ne devrait pas…

C'est aussi le jour du football américain et de la Macy's Parade

Si Thanksgiving est avant tout une fête familiale, c'est aussi une journée où le football américain est à l'honneur. Des matchs, parfois baptisés "Turkey bowls", ont lieu à travers tout le pays, qu'ils soient professionnels ou amateurs. Dans l'épisode 9 de la saison 3 de Friends (The One With The Football), les personnages passent ainsi leur Thanksgiving à s'affronter lors d'un match de touch football, une variante.

Et comme la série Friends est à elle seule un condensé de ce que qui peut se passer à Thanksgiving (comme le rappelle Buzzfeed), elle consacre également un épisode à la Macy's Parade, qui se déroule à New York ce jour-là. Elle est organisée par la chaîne de magasins du même nom et consiste en un défilé de chars auxquels sont accrochés de grands ballons. Dans l'épisode 1 de la saison 9 (The One Where Underdog Gets Away), un des ballons s'est envolé par mégarde au-dessus de Central Park. Après avoir couru sur le toit pour admirer la scène, les protagonistes se retrouvent coincés dehors (vidéo en anglais).

Comme Noël chez nous, ça vire souvent au psychodrame

Qui dit fête de famille dit psychodrame, et Thanksgiving, comme Noël, n'échappe pas à la règle. C'est même un ressort dramatique et comique idéal pour les scénaristes. L'occasion de révéler des secrets, d'introduire de nouveaux personnages, de mettre en scène des fous rires ou de grands moments de malaise. Comme cette scène des Sopranos, dans l'épisode 8 de la saison 3. Le nouveau petit ami de la sœur du parrain Tony Soprano, Aaron, narcoleptique, lance cette phrase mystico-décalée au dernier invité arrivé : "Have you heard the good news ? He is risen" ("Connaissez-vous la bonne nouvelle ? Il est ressuscité"). Jésus-Christ est parmi eux.

Dans How I Met Your Mother, Thanksgiving devient "Slapsgiving", le jour de la claque. Un vieux pari entre deux des personnages principaux, Barney et Marshall, a raison de l'esprit de fête et de partage.

Après Thanksgiving, il y a le Black Friday…

Les Américains posent généralement un congé le vendredi qui suit Thanksgiving pour commencer leurs achats de Noël. Ce jour a aussi son petit nom : il s'agit du "Black Friday". Tous les prix sont cassés et les clients s'engouffrent dans les magasins, parfois après des heures de queue et dans l'hystérie la plus totale, pour profiter des soldes. Oublié l'esprit de paix, c'est chacun pour soi.

Le dernier épisode de South Park (en anglais) est consacré à ce vendredi noir, pendant lequel la PS4 de Sony et la X Box One de Microsoft risquent bien de s'arracher : 

… et deux semaines sans nos séries préférées

Dernière réalité bien connue de Thanksgiving en France : toutes les séries font une pause à cette période de l'année. Il faut donc attendre deux semaines, au lieu d'une, avant de découvrir le prochain épisode (pour ceux qui regardent en streaming juste après la diffusion aux Etats-Unis). Et ça, c'est rude.