VIDEO. "Je suis venu te dire que je m'en vais" : les Guignols disent pour une dernière fois "à tchao, bonsoir"

 Ils ont tiré définitivement leur révérence sur Canal+ vendredi soir, en parodiant la chanson "je suis venu te dire que je m'en vais". 

Les marionnettes de PPDA et Jacques Chirac lors de la dernière émission des \"Guignols de l\'info\", diffusée le 22 juin 2018 sur Canal+. 
Les marionnettes de PPDA et Jacques Chirac lors de la dernière émission des "Guignols de l'info", diffusée le 22 juin 2018 sur Canal+.  (LES GUIGNOLS / CANAL+)

C'est une page qui se tourne. Les Guignols de l'info ont dit adieu à leurs téléspectateurs, vendredi 22 juin sur Canal+, en parodiant la chanson de Gainsbourg Je suis venu te dire que je m'en vais.  Toutes les célèbres marionnettes, de Jacques Chirac à Patrick Poivre d'Arvor en passant par Stalone et Dominique Strauss-Kahn, ont défilé pour tirer leur révérence définitivement. 

"Ah que je suis venu te dire que je me suis déjà barré", a lancé la marionnette de Johnny Hallyday. "Comme je disais à l'époque, béciles les guignols", enchaîne celle du défunt président François Mitterrand. "Salut bonhomme!", lance à son tour l'homme d'affaires Bernard Tapie. "Ça m'énerve cette histoire de fin des guignols", s'attriste l'acteur Jean-Pierre Bacri. 

Le mot de la fin, "A tchao bonsoir", est bien sûr revenu au journaliste PPDA, présentateur officiel des Guignols depuis trente ans. On le voit quitter les lieux en compagnie de Jacques Chirac, escortés par l'acteur américain Stalone. 

"L'esprit Canal"

Canal+ avait acté la fin définitive de l'émission, lors d'un comité d'entreprise le 1er juin. L'émission était en sursis depuis la prise de contrôle en 2015 de Canal+ et sa maison mère Vivendi par l'homme d'affaires Vincent Bolloré, à qui le ton impertinent des Guignols déplaisait. Les marionnettes ne manquent pas de lui lancer une pique lors de leur dernier show : "Laisse tomber mon PPD, il se rend pas compte qu'en nous faisant sauter, il saute lui aussi", déclare Jacques Chirac. 

Sur Twitter, plusieurs internautes se sont émus de la fin de cette émission générationnelle, qui a incarné "l'esprit Canal" pendant de nombreuses années.