Muséum d'histoire naturelle, Louvre, Hôtel de la Marine : les musées ouvrent leurs portes aux parfums et aux odeurs

Publié Mis à jour
Tendances : quand les parfums et les odeurs s'invitent au musée
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Desjars, M.Renier, D.Gac, E.Urtado - France 2
France Télévisions

Les odeurs sont-elles en train de prendre le pouvoir dans les musées ? L’objectif est de créer une ambiance, une atmosphère ou encore la signature d’un lieu avec un parfum. Au Muséum d’histoire naturelle de Paris ou encore à l'Hôtel de la Marine, un procédé de diffusion varie selon les thèmes. 

La découverte d'une prairie à hauteur d'abeille, ou une plongée au cœur de la forêt amazonienne. Grâce à des diffuseurs d'odeurs, L'odyssée sensorielle au Muséum d'Histoire naturelle de Paris propose des immersions qui sollicitent plusieurs sens du visiteur. "On a l'impression de sentir la terre humide de la forêt", s'enthousiasme une femme. Pour créer ces univers olfactifs, le Muséum d'Histoire naturelle s'est tourné vers un des leaders mondiaux du parfum.

Provoquer de nouvelles émotions

Dans les laboratoires, 1 200 ingrédients sont possibles, autant de notes à disposition des parfumeurs. Pour "L'odyssée sensorielle", Domitille Michalon-Berthier, parfumeuse chez IFF, a retravaillé une de ces créations d'odeur, l'évocation personnelle et secrète d'un moment après orage. Son imaginaire est très recherché par des musées, comme le Louvre qui a déjà fait appel à ses services. L'Hôtel de la Marine, à Paris, a lui aussi cédé au charme du parfum. Des appartements du XVIIIe siècle ont retrouvé leur parfum d'antan. "On découvre les lieux avec l'impression que l'occupante de cette chambre vient de quitter la pièce, et son parfum flotte encore", confie Jocelyn Bouraly, l'administrateur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.