Tatouage : les regrets qui coûtent cher

France 3 est partie à la rencontre de deux personnes qui ont chacun leur méthode pour supprimer leur vieux tatouage.

France 3

Un Français sur 10 a un tatouage. Cependant, se faire tatouer est un acte que l'on peut regretter. En manchette sur le bras ou de la tête au pied façon seconde peau, les motifs paradaient fièrement au dernier salon mondial du tatouage à Paris. Mais certains affichent parfois quelques regrets. C'est le cas de Samy, 21 ans, et un tatouage sur le poignet qu'il a décidé de faire enlever.  

Deux options

Sixième séance de laser pour ce coach sportif et la douleur est toujours là. Un tatouage polynésien censé illustrer la vie du jeune homme, un dessin raté que cette dermatologue efface scrupuleusement. L'acte ne laisse pas de cicatrice. Mais les regrets coûtent cher : en moyenne 150 euros la séance, et plusieurs sont nécessaires. Pour faire disparaître son tatouage, Aline, elle, a choisi une solution plus radicale. Pour 450 euros, elle est venue le faire recouvrir. Le tatouage n'est pas une mode passagère. Mieux vaut donc bien réfléchir pour choisir un motif que l'on aura envie de porter toute sa vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le premier tatouage de Sacha, vendredi 6 mars 2015 lors du Mondial du tatouage organisé à la Grande halle de la Villette, à Paris.
Le premier tatouage de Sacha, vendredi 6 mars 2015 lors du Mondial du tatouage organisé à la Grande halle de la Villette, à Paris. (VINCENT MATALON / FRANCETV INFO)