VIDEO. Jouer du Bach en tapant sur des tubes, c'est possible

La vidéo du groupe Les objets volants, publiée sur YouTube, a été enregistrée à Luxeuil (Haute-Saône) le 28 mars 2015.

LES OBJETS VOLANTS / YOUTUBE

Ils sont cinq à manipuler des tubes colorés et à les faire s'entrechoquer pour produire des sons. Cette fois-ci, c'est pour faire écouter de la grande musique : le prélude n°1 de Jean-Sébastien Bach, grâce à ces tubes musicaux, les boomwhackers, qui font partie de la famille des percussions.

Les musiciens sont aussi des jongleurs

Les objets volants frappent à tour de rôle sur les tubes musicaux en tournant et en s'échangeant les boomwhackers, avec une grande précision. La vidéo publiée sur YouTube a été enregistrée à Luxeuil (Haute-Saône) le 28 mars 2015 lors de leur tournée Liaison Carbone. "Notre langage se déploie en jouant des objets, des corps, de l'air et du sol, comme quatre états d'une alchimie contemporaine", expliquent les cinq jongleurs et musiciens du groupe Les objets volants, sur leur site. Issus de l'académie Fratellini, ces artistes utilisent par ailleurs des balles, des massues, des anneaux, des cerceaux, des bâtons musicaux ou des diabolos dans leurs différents spectacles.

Capture d\'écran du spectacle \"Liaison Carbone\" des Objets volants, à Luxeuil (Haute-Saône), le 28 mars 2015.
Capture d'écran du spectacle "Liaison Carbone" des Objets volants, à Luxeuil (Haute-Saône), le 28 mars 2015. (LES OBJETS VOLANTS / YOUTUBE)