Théâtre des Amandiers : Christophe Rauck va succéder à Philippe Quesne, en conflit avec la mairie de Nanterre

La ministre de la Culture a nommé vendredi Christophe Rauck à la tête de la célèbre institution à compter du 1er janvier 2021, en remplacement de Philippe Quesne qui était en conflit ouvert avec le maire de Nanterre.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le metteur en scène Christophe Rauck en répétition à Moscou le 28 janvier 2017 (SERGEY PYATAKOV / SPUTNIK / AFP)

Christophe Rauck, metteur en scène, actuel directeur du Théâtre du Nord à Lille, a été nommé vendredi 28 août à la tête du Théâtre des Amandiers de Nanterre, à compter du 1er janvier 2021, par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Il succèdera à Philippe Quesne, qui était en conflit ouvert avec le maire Patrick Jarry, et alors que des travaux de rénovation devraient débuter en 2020 pour deux ans dans ce Centre dramatique national (CDN) situé en banlieue ouest de Paris.

Christophe Rauck "pourra s'appuyer sur une expérience réussie à la tête de plusieurs établissements" pour "déployer un projet artistique généreux, qui mettra l'accent sur l'inscription territoriale du centre dramatique et la diversification des publics", a indiqué le ministère de la Culture dans un communiqué. Christophe Rauck "sera accompagné d'artistes et de metteurs en scène qui content les grands récits du monde d'aujourd'hui", précise le texte.

Philippe Quesne, prédécesseur de Rauck, reprochait au maire son "mépris artistique"

La ministre a donné son agrément à cette nomination "en plein accord avec Patrick Jarry, maire de Nanterre, et Georges Siffredi, président du département des Hauts-de-Seine". Philippe Quesne avait indiqué en juillet 2019 au journal Libération qu'il ne rempilerait pas pour un troisième mandat en raison du "mépris artistique" de la municipalité. Le directeur sortant, qui dirige depuis 2014 le Centre dramatique national Nanterre-Amandiers, avait mis en cause Patrick Jarry (DVG, ex-communiste) : "Il m'a tout de suite dit qu'il ne comprenait pas ce qu'on programmait et n'a cessé de formuler un mépris artistique absolu envers nous."

La municipalité avait répliqué en faisant valoir que "le lien entre le Théâtre des Amandiers et Nanterre, sa population, ses structures et acteurs culturels s'était beaucoup affaibli" sous le mandat de Philippe Quesne. "La proportion de spectateurs nanterriens est tombée à 10%", avait-elle critiqué.

Né en 1963, Christophe Rauck a été comédien pour Ariane Mnouchkine. Successivement directeur du Théâtre du Peuple de Bussang et du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, il avait été nommé en 2014 à la tête du Théâtre du Nord, centre dramatique national de Lille. Sa direction a été "marquée, a salué le ministère, par la qualité et la diversité de sa programmation, touchant un public nombreux et rajeuni, et des projets engagés comme la lutte contre l'illettrisme".

Roselyne Bachelot a par ailleurs salué "l'engagement sans faille de Philippe Quesne auprès de tous les publics, notamment jeunes, pour leur faire partager le plaisir du théâtre sous toutes ses formes".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.