Sur les traces du Capitaine Nemo, 150 ans après la parution de "20 000 lieues sous les mers" de Jules Verne

Jules Verne est toujours en haut de l'affiche. Au théâtre "Edouard VII", la comédie musicale "Jules Verne" séduit petits et grands. Et à l'occasion des 150 ans de la sortie de l'un des chefs-d'oeuvre de l'écrivain "20 000 lieues sous les mers", nous sommes partis sur les traces de l'un de ses personnages emblématiques, le Capitaine Nemo.

Jules Verne
Jules Verne (France 3 / culturebox / capture d'écran)
Sur la scène du théâtre Edouard VII, les plus jeunes découvrent l'oeuvre de Jules Verne en version comédie musicale. Ici, les personnages créés par l'écrivain visionnaire prennent vie. Parmi eux, le maléfique et inquiétant Capitaine Nemo, qui va tenter d'enlever le jeune Jules Verne. Un divertissement qui permet une plongée dans l'oeuvre de l'auteur français le plus traduit dans le monde. L'occasion de retourner sur les lieux de son enfance, notamment à Nantes, pour en savoir plus sur la création du personnage du Capitaine Nemo. 

Reportage : France 3 Pays de la Loire : L. Hakim / V. Roussel / L. Calvy  / J. Vidal

Nemo, un personnage mystérieux

Énigmatique, sombre et mystérieux, qui est le Capitaine Nemo, personnage qui a pris vie dans "20 000 lieues sous les mers" sous les traits du célèbre commandant du sous-marin Nautilus ? C'est à Nantes, ville natale de Jules Verne, que l'on peut trouver des explications. Déjà, au bord de la Loire, trône sa statue. Et au musée qui lui est consacré, on en apprend plus sur la naissance du personnage.

"La première fois que Jules Verne parle de son intention d'écrire "20 000 lieues sous les mers", c'est dans une lettre envoyée à son éditeur. C'est ici à Nantes, qu'il a conçu avec son frère Paul toute la mécanique de son voyage sous les eaux", raconte Agnès Marcetteau, conservatrice du musée Jules Verne de Nantes. S'il est né à Nantes, c'est en revanche à Amiens que Nemo a grandi, dans le petit bureau qu'occupe alors l'écrivain, et sur lequel il écrira une quarantaine de romans. "20 000 lieues sous les mers" paraîtra en 1869. Le Capitaine Nemo, homme froid, distant et brillant, décide d'échapper à la vie sur terre et aux hommes qu'il déteste. Il conçoit alors le sous-marin Nautilus véritable merveille de technologie, dont il est nommé capitaine. 

Un prince indien qui aurait dû être polonais

L'origine de ce personnage emblématique de Jules Verne ne sera dévoilée que dans un autre roman "L'île mystérieuse", paru en 1875. On y apprend que Nemo est en fait un prince, fils d'un Râja indien. Il voue une haine féroce à l'Angleterre, qu'il considère comme l'oppresseur de son peuple. Ce n'était pas l'idée première de Jules Verne qui avait pensé en faire un aristocrate polonais. "Le manuscrit original révèle une autre histoire. Le prince Nemo était un prince polonais, persécuté par les Russes. Mais à des fins purement commerciales, l'éditeur Pierre-Jules Hetzel a fait changé la nationalité du personnage central pour s'assurer des ventes", explique Fanny Lelavandier, directrice adjointe de la Maison Jules Verne d'Amiens. Un prince qui voulait venger sa famille détruite pendant la répression russe aurait pu offenser un grand allié de la France et provoquer la censure du livre. C'est aussi comme ça que naissent les légendes. 


Statue du Capitaine Nemo et Jules Verne enfant (deuxième plan) à Nantes
Statue du Capitaine Nemo et Jules Verne enfant (deuxième plan) à Nantes (FRANK PERRY / AFP)